Rpg inspiré du 7ème livre
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez|

La réponse impossible | PV Angèle Lawford |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Maison : Serpentard
Chloé Petrelli
Préfète en chef | Serpentard
Préfète en chef | Serpentard



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: La réponse impossible | PV Angèle Lawford | Lun 5 Sep - 10:14

    Chloé ne s’était pas dirigé vers la Grand-Salle. Le cours d’étude des moldus venait de se terminer. Comme prévu, Amycus Carrow n’a pas perdu de temps. Chaque fois que Chloé posait un regard sur lui, il s’exclamait, pouffait et faisait rire la galerie. Ainsi donc, il a trouvé de très bonne blague comme :

    « Quelle est la différence entre un gryffondor et Mlle Petrelli ? Vous ne savez pas ? Diable ! Il n’y en a aucune. Ils sont tous les deux bêtes. »

    On entendait en écho les rires et éclats de voix des verts et argents. Une blague de mauvais goût. Il ne se rend pas compte qu’il n’amuse que lui. C’est décevant. C’est un mangemort. Chloé aurait parié 50 gallions qui ni lui et ni sa sœur n’ont eu de brillant résultats lorsqu’ils étaient étudiants. On ne devient pas mangemort en claquant des doigts. Il faut forcement être stupide. Un pion de la société. Une âme fragile qui n’a d’autres choix que de dire oui. Un faible, un lâche, bref : Amycus Carrow est l’homme le plus stupide du monde des sorciers. Sa mort serait un cadeau. Qu’attendent-ils tous ? Leur « maître » tient peut-être à leur vie mais pourquoi ? Ce sont des chiens. Voilà pourquoi. Ils obéissent sans craintes. Une vermine, rien de plus.

    Le moral dans les chaussettes, Chloé fut la première à sortir de la classe du 3ème étage. Drago Malefoy l’avait regardé pendant tout le cours. Il jubilait le bougre ! Ce n’est pas tous les jours qu’un professeur s’attaque à une des ces fidèles rivales. Ce moment a dû être aussi jouissif que lorsque Potter se fait battre. Elle aurait fait pareil si le blond aurait été réprimandé. Elle descendit les escaliers, encore dans une rage monstrueuse et s’élança en quête d’atteindre la volière. Voilà déjà près de 3 semaines que la rentrée est passée. Elle n’a toujours reçue aucune lettre de ses parents. Pas une seule. À croire que les hiboux l’ont oubliés. Elle se fait du souci. Personne n’a de nouvelle des membres « Petrelli ». Où sont-ils ? Elle ferait une dernière tentative.

    Elle traversa le pont enfui dans ses pensées. Prue s’inquiètera encore de son absence au repas de midi. Mais inutile d’en revenir là-dessus. Ces derniers temps lui coupent l’appétit. Lorsque ce ne sont pas les Carrow, c’est Théo Lewis. Et lorsque ces deux là lui fichent la paix, c’est au tour du grand choix à faire surface : Gregory/Mathieu ? Oui, c’est terrible. La vie d’adulte risque encore de lui offrir pas mal de surprises. Mais et après ?

    Elle atteint rapidement la volière. Elle connaissait le chemin d’accès par cœur. 7 ans qu’elle loge 10 mois par an à Poudlard. Elle a eut le temps de monter et descendre les escaliers du hangar à hiboux des milliers de fois ! Elle atteint le pallier, un sourire aux lèvres. Elle asseyait de se rassurer. La lettre partira à la patte d’un hibou et reviendrait avec une réponse. Maman lui enverrait ces traditionnels caramels et papa lui enverrait un exemplaire de la gazette du sorcier avec pleins d’articles entourés. Comme avant, comme chaque année.

    Elle s’engouffra un peu plus dans la volière. Soudain, un bruit se fit entendre. Un peu comme un bruit de pas. Il ne ressemble en rien à un battement d’aile. Quelqu’un ici à cette heure ? Quelqu’un qui n’est pas partit manger ? Quelqu’un boycotte aussi le repas alors. Ou peut-être pire : il s’agit peut-être d’un mangemort effectuant la surveillance. Si il tombe sur la lettre… elle sera envoyée devant Lewis et dieu seul sait ce qu’il ferait d’elle.

    Elle s’approcha, sur ses gardes et tourna afin de voir qui se trouvait derrière la colonne de pierre. Elle fut soulagée. Il s’agissait là d’une fille. Elle ne la connaissait pas. Elle n’est certainement pas en 6ème ni en 7ème. Elles n’ont jamais eu cours ensemble. Curieuse et avide de nouvelles connaissances, elle s’exclama :

    « Euh… Salut ! »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Gryffondor
Angèle Lawford
Gardienne | Gryffondor
Gardienne | Gryffondor



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: La réponse impossible | PV Angèle Lawford | Lun 5 Sep - 13:14

Angèle sortit du cours de Défense contre les forces du Mal de bonne humeur étant donnée qu'elle ne s'était pas fait remarquer par Alecto Carrow qui avait l'habitude de se moquer des Gryffondor au plus grand plaisir des Serpentard qui pouffaient de rire à chaque remarque du professeur. Le professeur lui avait au moins sorti 10 remarques stupides depuis le début de l'année... mais elle ne se dégonflait pas et l'ignorait totalement, gardant son calme face à cet écervelé mangemort. tout le monde n'était pas aussi serein qu'elle et répondait fou de rage à sa remarque et se faisait illico presto sévèrement punir.(comme par exemple...)

Line la sortie de ses pensées en s'exclamant :


-Nom de nom ! J'en ai ras-le-bol de cet Alecto Carrow... J'ai encore eu une retenue pour soi-disant « manque de respect »

Line en avait plus qu'assez des méthodes de travail des mangemorts et s'était souvent fait sévèrement punir pour manques de respect envers les professeurs... mais elle n'était pas du genre à se laisser faire et ne changeait pas de caractère vis-à-vis des mangemorts contrairement à Adam qui était tout le contraire de Line, lui, il tenait sa langue pour ne pas s'attirer d'ennuies, même si au fond de lui, il bouillonnait de rage.

-Tu devrais garder tes réflexions pour toi Line.
Conseilla Angèle.

Line la fusilla du regard, même si elle savait que son amie avait parfaitement raison.

-Ah oui et pourquoi?

Angèle poussa un soupir et lui répondit avec patience :

-Pour la simple raison que tes réflexions ne vont rien changer à ce qui se passe à Poudlard, mais vont plutôt t'attirer énormément d'ennuies.

Adam confirma:

-Angy à raison Line. Tu devrais l'écouter. Où vont te mener ses retenues ? Tu pourrais les éviter si tu tenais ta langue comme Angèle et moi.

Line soupira et répondit en murmurant presque :


-Vous avez raison, mais je ne lâche pas le morceau comme ça... Sur ce, à tout à l'heure, je dois faire... une petite chose !

Sans laisser le temps à ses deux amis de répliquer, elle filait déjà. Adam et Angèle se regardèrent et levèrent en même temps les yeux au ciel avant qu'Angèle déclare :

-Elle trame quelque chose, je ne sais pas quoi, mais ce n'est rien de bon...

Adam hocha la tête avant de proposer :

-Pourquoi ne pas la suivre tant qu'il en est encore tant ?

-C'est une très bonne idée, mais je dois aller à la volière, écrire une lettre pour mes parents et l'envoyer... mais toi suis-la.


-D'accord. À tout à l'heure !

-À tout à l'heure !

Elle suivit du regard Adam qui partait en courant pour rattraper Line et sourit... Elle aimait beaucoup ses amis et pour rien au monde elles ne les échangeraient.
Elle se dirigea lentement, mais surement vers la Volière en réfléchissant à ce qu'elle pourrait bien écrire dans sa lettre avant qu'elle ne croise Allia qui l'ignora éperdument... ou presque, vu qu'elle lui fit un croche-patte et Angèle s'affala par terre sous les ricanements des Serpentard. Et sans leur lancer un regard elle repartit vers la Volière. Quelles bandes de crétins ! Un jour, elle se vengerait, mais pas maintenant. Elle avait autre chose à faire que se préoccuper de ces stupides Serpentard ! Elle arriva enfin à l'escalier qui menait à la volière et commença à grimper. Arrivée enfin tous en haut elle jeta un regard au paysage qui étrangement n'était pas aussi beau qu'avant. Le ciel était sombre et les arbres paraissaient tristes... Plusieurs Détracqueurs patrouillaient au loin ce qui enclencha des frissonnements à Angèle qui avaient déjà goûté au baiser du détracqueurs... enfin c'était une longue histoire.


Elle ouvrit la porte de la Volière et s'installa sur le rebord d'une fenêtre pour écrire sa lettre pour ses parents où elle y mit que Poudlard avait bien changé et que l'ancien Poudlard lui manquait beaucoup et qu'Allia était toujours aussi insupportable et qu'elle rêvait de l'étrangler... Angèle confia toute à ses parents et se sentit mieux dès qu'elle eu écrit toutes ses peurs et tous ses doutes. Après avoir terminé la lettre, elle la mit dans une enveloppe et se mit à chercher son hibou : Plumes Blanches. Elle se mit à siffloter et un bruit de battements d'ailes se fit entendre, se rapprochant jusqu'à ce que surgisse son hibou qui se posa sur sa main et hulula. Elle le caressa et accrocha sa lettre à sa patte avant d'entendre un bruit de pas se rapprocher et une voix se fit entendre ce qui la fit sursauter:

« Euh... Salut ! »


Elle se tourna vers la voix et se retrouva face à face avec... une Serpentard qui lui souriait ce qui l'étonnait... cette Serpentard devait c'être trompé de robe de sorcier, parce qu'un Serpentard qui sourit à un Gryffondor, c'est disons... rare. Enfin, curieuse elle l'étudia de plus près. La Serpentard devait avoir au moins 16 ou 17 ans vus sa taille et vu qu'elle ne se souvenait pas l'avoir vu dans un de ses cours. Elle était brune et avait des yeux magnifiques...

Angèle lui répondit après l'avoir étudiée, curieuse de savoir si cette Serpentard comptait lui faire une bonne vieille blague spécial Serpentard ou qu'elle lui parlait franchement :


-Salut ...

Autant répondre ce qu'aurait répondu n'importe qui ... et pourquoi pas ne pas commencer par les bases d'une rencontre et puis franchement, elle se fichait de se ridiculiser :

-Moi c'est Angèle Lawford et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Serpentard
Chloé Petrelli
Préfète en chef | Serpentard
Préfète en chef | Serpentard



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: La réponse impossible | PV Angèle Lawford | Lun 5 Sep - 20:34

    La confiance règne. Non, bien sûr que non. C’est tout à fait ironique. Ce n’est pas la première fois ni la dernière qu’on la regarde de la sorte. Cela peu se comprendre. Chloé n’a jamais jugé personne sur leur façon d’agir, la première fois. Qui pourrait bien imaginer une seule seconde que Chloé a été placée à serpentard pour sa propre survie ? Elle aurait dû se trouver dans la même maison de la jeune fille. Oui car elle possède l’uniforme de Gryffondor. Des couleurs bien plus jolies que le verts et argents…

    Chloé n’a aucune idée, une fois de plus, d’une façon très claire d’indiquer ses intentions. Elle possède des tas d’amis par-ci, par-là. Chez les serdaigles, chez les poufsouffle,… chez les Gryffondors. Elle ne les a jamais trahit à l’unique exception près en la personne d’Hayden Carlos. Mais il n’est pas rare qu’une rivalité se crée entre deux jeunes filles amoureuses du même garçon. Soit. La Gryffondor a toutes les raisons du monde de se méfier, pour l’instant.

    Pas de réactions désagréable, cependant. Que du contraire, elle lui décroche tout de même une parole :

    -Salut ...

    Et voici une première chose de faite. Maintenant que les premiers mots sont échangés, les seconds viendront peut-être avec moins de difficultés. Le temps paru passer en un éclair. Quels seront les prochains mots ? « ça va ? », « fait froid, hein ? ». Non, non, non. Trop formel pour paraître dans un discours de première rencontre. La jeune fille prendrait les jambes à son cou. Oui serpentard sociable, passe encore mais une folle direct brûlant des étapes… Non. Elle ne savait trop que répondre. Elle n’a pas l’habitude de faire le premier pas. Mais mieux vaut-il tenter le coup. Les temps sont tellement dangereux. De nouveaux amis ne peuvent pas faire de tords :

    -Moi c'est Angèle Lawford et toi ?

    Et la voilà sauvée ! Ha ces Gryffondors, de pures interlocuteurs ! Angèle, très joli prénom. La Gryffondor lui a ôté les mots de la bouche. Très douée. Se présenter, premier geste de politesse. Elle a un cran d’avance :

    « Chloé Petrelli. Mais tu peux m’appeler Chlo. »

    Personne ne l’appelait vraiment comme cela. Entre les « ma chérie », « ma voisine », « ma camarade », « ma confidente » et autres bizarreries du type, personne ne l’appelait par son surnom de base. Seul Alex l’avait un jour appelé « Chléo ». La nostalgie refait surface. Il faut vite chasser ces images avant qu’une nouvelle crise de larme ne refait surface. Ce n’est ni le moment, ni l’instant approprié.

    « Toi aussi tu boycottes le repas ? Je me sens moins seule. »

    Elle jeta un regard, intriguée, sur l’ancienne activité de la lionne. Sa lettre devait être partie. Une chanceuse : elle doit encore avoir des nouvelles récentes de ses parents, peut-être.

    « Tes parents, n’est-ce pas ? Obtiens-tu des réponses à tes lettres ? »

    Chloé serait-elle la seule à être dans le silence ? Ou les autres élèves de Poudlard n’ont-ils aucun accès à la moindre communication parentale ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Gryffondor
Angèle Lawford
Gardienne | Gryffondor
Gardienne | Gryffondor



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: La réponse impossible | PV Angèle Lawford | Mar 6 Sep - 15:53

Angèle ne savait pas pourquoi, mais elle sentit l'air se décontracter... La Serpentard n'avait pas l'air de vouloir lui sortir une blague spéciale « Serpentard ». Était telle vraiment sincère ? Si oui, ce serait la première fois qu'elle aurait parlé amicalement avec une Serpentard. Les seuls mots avant aujourd'hui qu'elle avait dit à un Serpentard n'étaient pas vraiment des mots amicals, mais plutôt... des insultes et qu'est-ce qu'elle en avait dit des insultes à Allia, sa très chère soeur ! Oh, si elle avait compté, ça aurait été certainement plus que dix mille, enfin peut importe combien elle avait dit d'insultes sur sa soeur, ce qui comptait c'était que peut être elle allait discuter amicalement avec une Serpentard...

« Chloé Petrelli. Mais tu peux m'appeler Chlo. »


Angèle failli sursauter... elle lui avait réellement répondu, elle une Serpentard ? Enfin elle n'allait pas se plaindre qu'elle lui avait répondu. Quand elle dirait ça à Adam et Line, ils allaient certainement rester stupéfait pendant plusieurs minutes. Elle avait hâte de voir leurs têtes.
Il lui semblait qu'elle avait déjà entendu son nom, mais elle ne savait plus où... peut être l'avait telle entendu dans une conversation... oui dans une des conversations d'Allia et de ses amies Serpentards, d'ailleurs quand ils avaient parlé d'elle, ils ne semblaient pas dire des choses très gentilles à son sujet, ils semblaient... se moquer. Enfin, ça ne la regardait pas et puis si ces maudits Serpentards se moquaient d'elle, les fautifs dans l'histoire, c'était eux, Chloé semblait extrêmement gentille (enfin, il ne fallait pas parler trop vite...)


-Enchanté de faire ta connaissance Chlo ! Moi, tu peux m'appeler Angy, c'est comme ça que tous mes amis m'appellent.

Elle lui adressa l'un de ses plus beaux sourires en se demandant si c'était vraiment une Serpentard, enfin si ça en était une ce n'était pas la maison qui comptait, mais son caractère. C'est ce que lui disait toujours son père.


« Toi aussi tu boycottes le repas ? Je me sens moins seule. »

Angèle sourit de plus belle, très contente de parler amicalement avec une Serpentard. Oh ! Oui elle boycotter les repas, n'étant pas très gourmande se passer d'un ou deux repas ne la dérange pas plus que cela.

-Oui, moi aussi je boycotte le repas. Souvent d'ailleurs. Ça ne me dérange pas beaucoup de rater un ou deux repas.

Elle remarqua que son hibou venait de s'envoler, ne sachant même pas à qui il fallait donner la lettre, mais bon son hibou était intelligent, il savait que ses seuls contacts étaient ses parents et il savait aussi très bien où ils habitaient.

« Tes parents, n'est-ce pas ? Obtiens-tu des réponses à tes lettres ? »


Elle ne se demanda pas comment elle avait deviné à qui elle comptait envoyer sa lettre, ce n'était pas très compliqué à deviner. Elle répondit à sa question:

-Oui, j'ai envoyé cette lettre à mes parents, mais je ne sais même pas si mes lettres arrivent à destination, et la première lettre que j'ai envoyée cette année n'a pas eu de réponse et je sais que mes parents me répondraient s'ils avaient reçu ma lettre, ou alors c'est leur lettre qui n' est pas arrivées, mais j'espère que cette fois-ci ça ne se passera pas comme ça.

Elle parlait vraiment beaucoup. Mais elle adorait faire de nouvelles connaissances. Ce qui était un défaut et une qualité parce que des fois elle parlait avec des gens sans les connaitre et son interlocuteur lui foutait la honte de sa vie, même si ça ne la dérangeait pas tellement. Comme disent souvent les moldus « le ridicule ne tue pas » et heureusement d'ailleurs parce que vu le nombre de fois où elle s'était ridiculisé, elle serait morte au moins cent fois...

-Et toi ? Tu viens envoyer une lettre à tes parents ?

Oh, elle était curieuse et ne se le reprochait pas. Sans attendre sa réponse elle lui reposa une question, bien décidée à tout savoir sûr Chloé :

-Tu as quel âge ? Moi 14, mais vu que je ne t’ai jamais vu dans un de mes cours, tu dois être plus grande que moi… Et désolée si je pose beaucoup de questions, je suis très curieuse.

Elle afficha un sourire angélique qui voulait tous dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Serpentard
Chloé Petrelli
Préfète en chef | Serpentard
Préfète en chef | Serpentard



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: La réponse impossible | PV Angèle Lawford | Mar 6 Sep - 20:16

    Chloé était un peu soulagée. Les Gryffondors sont connu pour leur courage. Mais là, elle n’a pas froid aux yeux. Un réel plaisir. Elle ne devra rien prouver pour sa part. Et tant mieux. Une possible amitié est donc à envisager. Enfin, du moins, le courant passera. C’est déjà un bon point. Chloé ne cherche pas à collecter des amis. Juste à connaître plus de monde, avoir plus de relations, aider plus de gens. À défaut d’être moins présente pour Harry, Hermione et Fred, il faut bien se rendre utile pour d’autres. Chloé ne connaît rien d’Angèle mais peut-être a-t-elle aussi autant besoin de parler qu’elle.

    « Enchantée aussi, Angy ! »

    Et bien pour une coïncidence. Jusque-là, Chloé s’était toujours trouvée seule à cette heure de la journée. Tous étaient à table à se goinfrer de viande de porc ou de jus de citrouille. Elle attendait toujours le soir pour enfin manger. Pas avant. Les cours, le stresse, les problèmes, les professeurs,… une réelle démotivation pour un repas quel qu’il soit.

    « De même. Et puis, comment avoir de l’appétit après un cours donné par les Carrow ? J’en suis incapable, personnellement. »

    Elle non plus ne recevait pas de réponse. Est-elle étonnée ? Oui et non. Elle aurait plutôt cru que Théo bloquait son courrier dans le but de la détruire. Mais quelle raison aurait-il de le faire à la jeune Lawford ? Il ne l’a peut-être jamais rencontrée. Il ne doit pas être à l’origine de l’envoie des hiboux. Si aucun des étudiants de Poudlard n’arrive à entrer en communication, mieux vaut s’inquiéter. Que traficotent-ils ? Qu’ont-ils à gagner en interceptant le courrier ? Ils ont Harry, ils ont Hermione, ils ont leurs pires ennemis entres les mains. Que pourrait-il arriver ? Le gouvernement est de mèche avec le seigneur des Ténèbres. Même si un groupe se formerait, que faire contre plus de deux millions de mangemort armés jusqu’aux dents et sans pitié ? C’est ridicule… Mais qui donc bloque le courrier ? C’est intenable. Pas une seule nouvelle depuis maintenant 3 semaines. Il n’y a pas pire comme torture.

    « Comme moi. Aucune réponse. Ça en devient inquiétant. »

    Chloé se dégonfla soudain, soupirant. Hélas, oui. Ses parents :

    « C’est exact. Je ne sais pas si ils vont bien, si ils vont mal… Je leur avais promis de leur donner de mes nouvelles. Je crois que c’est loupé. »

    À peine avait-elle eu le temps de répondre que son interlocutrice se mettait à lui poser LA question. Chloé avait la même sur le bout de la langue. Elle lui brûlait depuis qu’elle l’avait vu et détaillé du regard. Excellente réflexion. 14 ans ? Inutile de chercher plus loin. Elles n’auraient eu aucune autre occasion de se croiser et de faire plus amples connaissances.

    « 17 ans. Je suis en dernière année avec… Malefoy… Potter… Granger… et j’en passe ! »

    Chléo se mit à rire, vite fait. Oui, elle est plutôt drôle cette petite lionne. C’est adorable. Elles n’ont que 4 ans de différence, et pourtant, elle a l’impression d’être en compagnie d’une enfant découvrant le monde. C’est adorable !

    « Ne t’en fais pas. J’adoooooore les questions. Et puis… c’est soit répondre à ton interrogatoire, soit manger. J’ai fais mon choix. »

    Elle haussa les épaules comme s’il s’agissait d’une évidence. Parler est beaucoup mieux que d’avaler, mâcher et digérer. Ça demande trop d’effort. Répondre à une question ne risque pas de la tuer. Loin de là.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Gryffondor
Angèle Lawford
Gardienne | Gryffondor
Gardienne | Gryffondor



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: La réponse impossible | PV Angèle Lawford | Mer 7 Sep - 13:56

Angèle trouvait que cette Serpentard était certainement la plus gentille de tous les Serpentard, il n'y en avait certainement pas deux comme elle et elle se demandait réellement si le Choixpeau Magique n'était pas sonné le jour où il l'avait réparti à Serpentard...enfin peut importe, Chloé était vraiment très, très amicale et Angèle avait un réel enthousiasme à mieux la connaitre.

Chloé affirma qu'elle ne pouvait avoir de l'appétit après un cours donné par les Carrow... Elles avaient encore un point commun. Angèle ne pourrait jamais manger après un cours avec ces foutus Carrow... A chaque fois qu'elle sortait d'un de leurs cours, elle avait le ventre noué et ne s'en étonnait pas, et trouvait toujours une excuse auprès de ses amis comme quoi elle devait sauter le repas, et elle allait ensuite soit à la volière, soit à la bibliothèque pour avancer ses devoirs ou dans le parc où elle lisait tranquillement sous un arbre où dans l'herbe fraiche, au soleil. Quelquefois, elle avait le ventre noué même après un cours avec le professeur Slugorn, mais elle ne savait pas du tous pourquoi et sauter encore le repas, sous le regard inquiet de ses amis qui eux ne se privait pas d'un bon repas, mais au fil des jours ils avaient compris qu'elle n'était pas très à l'aise dans le « nouveau » Poudlard. Et, ce que ne savaient pas ses amis, c'était qu'Angèle était très inquiète pour ses parents, elle n'avait pas eu de leur nouvelle depuis le début de l'année... Elle avait attendu avec impatiente (alors qu'elle est quand même très, très patiente) de recevoir leur réponse à sa lettre, mais finalement ne l'avait jamais reçu à sa plus grande déception. Comme venait de lui dire Chloé, elle aussi s'inquiéter pour ses parents, beaucoup même... ou alors s'inquiéter telle que les mangemorts intercepte ses lettres ...

Angèle s'inquiéter pour les deux, mais avait vraiment peur qu'il soit arrivé quelque chose à ses parents, il faudrait qu'elle pense à demander à Allia, si elle avait eu des nouvelles...même si elle devait encore se ridiculiser devant sa très chère soeur qu'elle aimait de tout son coeur... (La mauvaise blague).

-Je m'inquiète aussi énormément pour mes parents dont je n'ai aucune nouvelle... j'espère vraiment que très bientôt je vais avoir de leurs nouvelles sinon, je pense que je ne vais plus pouvoir me concentrer sur mes cours...

Aussitôt qu'elle avait dit cela, elle se sentit libérée d'un poids énorme qu'était de garder pour soi son inquiètude. Elle maudit aussi tôt Lord Voldemort et sa troupe de débiles que sont les mangemorts, encore plus que d'habitude enfin, elle était tellement habitué à les maudire que ça ne dura pas très longtemps ...

« 17 ans. Je suis en dernière année avec... Malefoy... Potter... Granger... et j'en passe ! »

Et puis, elle faisait une nouvelle connaissance, elle aurait tout son temps pour les maudire en cours d'Étude des moldus par exemple, où elle pourrait écouter l'un de ses idiots de mangemorts ( Amycus Carrow) leur raconter que les moldus ne sont pas leurs amis, qu'ils sont idiots et ne connaisse pas le don de la magie, qu'ils sont ignorants et toutes ses sornettes inutiles... L'inquiétude laissa place à l'enthousiasme qui refit surface dans la jeune Gryffondor qui soudain, n'avait plus envie de penser aux mangemorts qui lui pourrissaient sa vie.

« Ne t'en fais pas. J'adoooooore les questions. Et puis... c'est soit répondre à ton interrogatoire, soit manger. J'ai fais mon choix. »


Oh, c'était une bonne chose qu'elle aime les questions parce qu'elle, elle adorait en posait et y répondre aussi, mais préférait en posait, pour en savoir plus sûr la personne avec qui elle parler. Dans ses discussions, il n'y avait rarement aucune question sauf avec Adam et Line. Elle savait déjà tous d'eux. Mais, certaine de ses connaissances n'aimait pas trop ses questions et lui avaient dit au moins une centaine de fois d'éviter de leur poser trop de questions, enfin il faut dire que quand sa curiosité faisait surface, elle en posait beaucoup pour tous savoir, mais bon elle pouvait contrôler facilement sa curiosité :

-Moi j'adore "en" posait des questions. Mais ne t'inquiète pas je ne vais pas te faire un « interrogatoire »... Je veux juste te connaitre un peu mieux, c'est ça être curieuse

Et avec un sourire elle reprit la parole, mais sur un autre sujet:


-Tu as le même âge que ma soeur, Allia Parson... Tu la connais peut-être ? Elle doit te connaitre puisqu'elle parlait de toi avec sa bande d'amis Serpentard... enfin, je sais qu'elle connaît Drago Malefoy.

Elle fit un mauvais sourire en pensant à sa soeur et se dit en elle-même que les parents de la petite peste qu'est Allia ne pouvaient être que de fichus mangemorts ... elle en était quasi sûre. Sinon que serait-il, de simples sangs purs "anti sang de bourbe"? ça l'étonnerait, vu le caractère de sa soeur ils étaient plus que ça, enfin s'ils étaient encore vivants. Et elle aimerait bien, comme ça elle pourrait leur rendre leur insupportable fille. Tous à coup elle se souvint de ce qu'avait dit un peu plus tôt Chloé et s'exclama:

-Harry Potter ? Il est dans ton cours ? Je trouve que depuis sa première année il a fait des exploits... et je suis persuadé, personnellement, qu'Harry Potter va gagner cette guerre si nous tous, nous le soutenons et faisons cette guerre à son côté. Tu-sais-qui et sa bande de mangemorts n'ont qu'à bien se tenir, enfin c'est mon avis en tous cas.

Elle sourit. Elle avait toujours eu ce don d'être persuadé, ce qui la rendait plus forte face à l'ennemi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Serpentard
Chloé Petrelli
Préfète en chef | Serpentard
Préfète en chef | Serpentard



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: La réponse impossible | PV Angèle Lawford | Mer 7 Sep - 15:53

    La pauvre Angèle, elle espère et se persuade qu’une lettre reviendrait. Une lettre qui illuminerait sa journée. Elle peut encore attendre. Rien ne passe, rien ne revient jamais. Ils ont le contrôle sur tout. Cette guerre penche pour les méchants. C’est injuste. Ce ne devrait pas être ainsi. C’est immoral, inégal. Qu’elle s’arrête. Qu’elle disparaisse et ne revienne jamais…

    « Concentres-toi un maximum. Je sais mieux que quiconque que ce silence est intenable mais… tes parents voudraient le meilleur pour toi. Alors, tiens bon. »

    Et elle n’a pas tout à fait tord. Même si elle n’applique pas ce conseil pour elle-même. Chloé aime offrir les plus sages des conseils… mais ne n'aime pas les utiliser. Elle se fait un sang d’encre. Elle ne mange pas, pour eux. Elle ne lâche pas le morceau face aux mangemorts, pour eux. Malgré ses 17 ans, la serpentard n’a pas tellement mûrie. Ou peut-être bien que si mais n’hésite pas à utiliser les moyens les plus dangereux pour obtenir ce qu’elle veut. Un trait des Gryffondors. Comme quoi, elle a tout gardé de ses parents… absolument tout.

    Chloé esquissa un sourire. Sa précision avait quelque chose de marrant. Insistant sur le mot « interrogatoire », elle indiquait là avoir le vilain défaut d’être curieuse. Un peu comme elle, finalement. Elle se retrouve un peu à travers Angèle. Une véritable enquêteuse avide de questions à gogo et sans limites. Elle a eut de la chance de tomber sur Chloé. Même si, pour elle, le choixpeau a fait un choix inapproprié, ce n’est pas le cas de tout le monde. Certains Serpentard sont de véritables garces. Chloé ne s’entend d’ailleurs pas avec ces pestes. Elle est plus amicale, fidèle, protectrice. Elle se fait rejeté du mal. Est-ce étonnant ? Pas vraiment. Même si le terme « les opposés s’attirent » est parfois très correct, en ce qui concerne Chloé et les camarades de sa maisons, c’est loin d’être concluant.

    « Fais ta curieuse alors. Je peux répondre à presque tout. J’ai bien dis presque. »

    Elle lui accorda un clin d’œil, amusé. Certaines choses cachent bien sûr sa véritable identité, son frère, sa mère, son père et tous les autres secrets qui l’entourent. Angèle a beau être une jeune fille très attachante, il y a des choses qui ne se disent pas. Personne ne le sait, après tout. Mais pourquoi pas, plus tard… lorsqu’elles se connaîtront d’avantage.

    « Allia Parson ? »

    Elle se raidit soudain. Bien sûr qu’elles se connaissent ! Et comment ne pas connaître… une garce pareille ? Non sans rire… Elle avait presque envie d’hurler de rire mais ce serait déplacé.

    « Elle a parlé de moi ? Et bien, elle devait sans doute encore casser du sucre sur mon dos. Elle ne supporte pas que je préfère faire du bien plutôt que du mal. Pourquoi ? Elle te cause du souci ? Je peux peut-être t’aider… On ne touche pas les innocents ! »

    Alors qu’elle pensait n’avoir éveillé aucune attention lorsqu’elle parlait de son âge et de sa classe, la Gryffondor la surpris à parler d’Harry. Cette fille est dans LA maison. Aucune autre n’aurait pu lui convenir. Dans ce qu’elle dit, on entend là un discours loyal, sincère et pleins d’espoir. Presque comme le sien. Elle sourit. Elle aussi espère du plus profond gagner contre ces brutes, gagner contre son frère, tuer le Lord. Tout était si bien lorsque Dumbledore était encore là. Il manque terriblement. La planète Terre a perdue un être merveilleux.

    « Je me battrais. Harry est un ami. Je lui ai promis d’être à ses côtés. J’ai une vengeance personnelle envers les mangemorts. Je ne peux que m’enthousiasmer au fait de me battre aux côtés des gentils. »

    Penseuse, elle leva les yeux au plafond se rappelant sa première rencontre avec Harry, sa deuxième, sa troisième et enfin la quatrième. Celle qui le fit changer d’avis. Celle où il lui sauva la vie :

    « Je serais là pour Harry. Je lui dois tout. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Gryffondor
Angèle Lawford
Gardienne | Gryffondor
Gardienne | Gryffondor



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: La réponse impossible | PV Angèle Lawford | Jeu 8 Sep - 7:27

Angèle soupira silencieusement en pensant à ses parents qui revenaient sans arrêt dans sa tête et qui lui manquaient tellement ! Ne pas avoir de leur nouvelle était insupportables... ils ne pouvaient pas lui envoyer au moins une petite lettre, une seule ? Enfin, elle ne pouvait décider. Le seul pouvoir qu’elle tenait entre ses mains était le simple fait d’espérer… espérer très fort.
Angèle repensa aux paroles d'encouragements que lui avait dit Chloé quand elle lui avait confié ses inquiétudes au sujet de ses parents. Elle avait raison, elle devait se concentrer sur ses cours, c'était plus important que ses parents (enfin plus important, façon de parler, c'était plus important juste pour son avenir), et si ça se trouve elle aurait peut-être une réponse bientôt avec un peu de chance... mais bon la chance n'était pas au rendez-vous cette année... mais comme avait dit Chloé il fallait qu'elle tienne bon pour ses parents, qui seraient fiers d'elle... Quand elle savait que ses parents étaient fiers de leur fille, ça lui donnait du courage, et elle s'améliorer. Et ils avaient toujours voulu le meilleur pour elle, ce pour quoi ils la gâtaient énormément.

Elle secoua la tête pour revenir à la réalité, elle devait absolument arrêter de penser à ses parents... sinon ses notes allaient chuter, elle était de plus en plus dans la lune pendant les cours ce qui lui valait des remarques pertinentes.


Chloé lui affirma, un sourire amusé sur les lèvres qu’elle pouvait lui demander presque tout… elle devait avoir des secrets comme la plupart des élèves, tous avaient des secrets, bien différents les uns des autres, certain cacher leur secret aux mangemorts, d’autres à tout le monde, où d’autres encore à leurs ennemis ou leurs amis, ça allait dans le cours des choses… Qui n’avait pas de secret ? Elle, elle en avait,mais elle se ficher qu’il soit découvert… oh après elle avait une multitude de secrets d’enfance comme tout le monde comme : voler du chocolat pendant que ses parents avaient le dos tourné, regardé des films qui n’étaient pas pour elle quand ses parents étaient partis et d’autres bêtises en tout genre qui sont bien sûr resté secrets.
Chloé parut surprise qu’elle lui parle d’Allia puisqu’elle s’exclama :


« Allia Parson ? »

Oh, on sentait dans sa voix qu'elle la connaissait, très bien même.

« Elle a parlé de moi ? Et bien, elle devait sans doute encore casser du sucre sur mon dos. Elle ne supporte pas que je préfère faire du bien plutôt que du mal. Pourquoi ? Elle te cause du souci ? Je peux peut-être t’aider… On ne touche pas les innocents ! »

C'est presque sûr et certain qu'elle devait encore casser du sucre dans son dos... elle ne faisait que ça encore et toujours. Il n'y avait pas qu'elle qui ne la supporter pas à entendre les paroles de Chloé ce qui ne l'étonnait pas.

-Oui, je pense qu'elle cassait du sucre dans ton dos comme tu dis, mais c'est une habitude chez elle. Tu ne peux pas vraiment m'aider face à cette petite... c'est ma soeur, enfin ce n'est pas ma véritable soeur, nous n'avons pas les mêmes parents et heureusement d'ailleurs. Depuis que je suis née elle me fait la misère alors maintenant j'y suis habitué.

Elle soupira... non personne ne pouvait l'aider face à cette petite garce, personne, sauf peut-être les parents d'Allia qui pouvaient venir la reprendre, elle la donnerait bien volontiers , mais bon c'était certainement trop beau pour être vrai. Alors qu'elle avait sorti il y avait quelques instants son discours sur Harry Potter, Chloé la surpris quand elle lui répondit :

« Je me battrais. Harry est un ami. Je lui ai promis d’être à ses côtés. J’ai une vengeance personnelle envers les mangemorts. Je ne peux que m’enthousiasmer au fait de me battre aux côtés des gentils. »

Angèle se demanda encore une fois si Chloé était bien à Serpentard... ce discours était plus celui d'un Gryffondor loyal envers ses amis qu'un Serpentard. c'était vraiment étrange d'entendre ses paroles dans la bouche d'un serpent, maintenant Angèle savait qu'elle était vraiment une personne digne de confiance, tous les mots qu'elle avait dits jusque-là était sensée et plein de courage... elle méritait largement d'aller à Gryffondor, cette maison était parfaite pour elle.

« Je serais là pour Harry. Je lui dois tout. »

Oui, elle méritait cette maison, il n'y avait rien de mieux pour elle... Son discours sur Harry l'avait énormément touché, il n'y avait pas deux personnes qui avaient un discours aussi loyal et courageux...

-Oh oui moi aussi je serai là pour Harry... je le connais à peine, mais je sais qu'il aura besoin de soutien pendant cette guerre alors je suis prête, je le soutiendrai coûte que coûte même si je dois y laisser ma vie.

Elle était prête à tous pour que ce foutu Lord Voldemort meurt avec tout ses mangemorts qui envahissaient sa vie, même si elle devrait échanger sa propre vie à laquelle elle tenait beaucoup, contre leur mort. Elle savait au fond d'elle qu'une guerre se préparait, une guerre qui resterait à jamais gravée dans la mémoire des vivants... et des morts. Elle murmura alors:

-Le combat ne fait que commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Serpentard
Chloé Petrelli
Préfète en chef | Serpentard
Préfète en chef | Serpentard



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: La réponse impossible | PV Angèle Lawford | Jeu 8 Sep - 10:59

    Allia, sa sœur ? Et bien, Chloé se sent moins seule. Les histoires de familles sont encore plus compliquées que l’amour lui-même. Et va-y que les sœurs sont des pestes et voilà que les frères sont insupportables. Chloé n’avait encore jamais eu de contact à proprement parler avec son frère. Il n’y a que très récemment, lors de son entrée dans la Grande Salle, qu’ils se sont échangés des mots. Des mots ? Plutôt des menaces. Il lui avait fait comprendre parfaitement qu’il en finira un jour avec elle, très prochainement. Relations compliquées ? Mais non, quelle idée ! Ce n’est pas comme si l’un l’autre n’attendait qu’une seule chose : le duel.

    « Ta sœur ! »

    Elle se rassura d’entendre « ce n’est pas ma véritable sœur ». Il Chloé aurait été un ballon, elle se serait dégonflée illico presto. Elle ne l’aurait pas cru de toute manière. Angèle et Allia sont l’extrême opposée. Elles ne se ressemblent pas. Elle est le bien, l’autre le mal. Le yin et le yang. Elle ne s’étonnerait pas que la serpentard soit une adepte du méchant vous-savez-qui. Cette fille renferme le mal au fond de son âme. Sa respiration est perceptible à des kilomètres. L’ambiance devient sombre et l’air nauséabond. Oui, Chloé exagère certainement mais c’est ce qui arrive lorsqu’elle ne supporte une personne. Elle décrit souvent l’entré de Drago Malefoy de la sorte. Une fanfare de la mort pour sa tête d’abruti et son groupe de clochard. Les serpent sont en majorité dans crétin finit. Des arriérés, des malades, des abominations. Cette maison lui faisait peur. Lorsqu’elle avait 10 ans, elle avait lu un livre sur l’histoire de Poudlard. Elle connaissait l’existence des quatre maisons. Elle redoutait la maison des serpents. Persuadée d’être envoyée chez les Gryffondors, elle comptait les jours avant son entrée à l’académie de magie. Le jour venu, elle fut déçue. Envahit par la peur lorsque le choixpeau a prononcé : SERPENTARD. Qu… quoi ? Elle avait envoyé une letre à ses parents très déçus. Bizarrement, eux ne semblaient étonnés. Il y a de quoi être vexée. Pourquoi a-t-elle été envoyée dans cette maison ? Ce n’est que 6 ans plus tard, au mois de juillet, qu’elle comprit… Elle fut envoyée dans cette maison à la demande de leur parent. Ainsi donc, son frère penserait plutôt à cherchée la petite Chloé chez les Gryffondors et non chez les Serpentards. Un sacrifice très lourd en échange de la survie. C’était vivre à Poudlard auprès des justes et mourir, soit survivre auprès des crapules et résister assez longtemps.

    « La garce ! Ça ne m’étonne pas. Tes parents sont-ils aveugles ? Il y a longtemps que je l’aurais abandonnée moi. Ce genre de personnes n’a pas leur place sur terre »

    Elle leva les bras en guise d’interrogation. C’est vrai, si Chloé aurait été leur parent, elle l’aurait abandonné dans un camp mangemort le plus proche. Bon, sur ce coup-là, Chloé a une vision peu mature de la chose. Elle a tellement la haine envers le mal qu’elle n’hésiterait pas à se débarrasser des moindres méchantes personnes traînant trop près d’elle.

    « Une combattante de plus. Je crois que personne ne l’abandonnera. C’est notre guerre à nous aussi. Tu imagines si nous la gagnons ? Nous serons « l’histoire ». C’est absolument fantastique ! »

    Non, elle ne pense pas au titre d’une énorme récompense mais plutôt au geste. S’ils la gagnent, ils auront sauvé le monde de la plus grande menace de l’humanité. Juste merveilleux ! Ce serait une fierté. Tout le monde en parlerait. Les petits-enfants en resteraient bouche bée.

    ‘J’ai combattu contre Lord Voldemort’
    ‘Whaaaouuuuuuu’


    Ce n’est qu’un rêve. Ils n’ont que très peu de chance. Chloé se fera l’honneur de mourir pour le bien.

    « Exactement très chère. D’ailleurs, en parlant de combat, je remplirais bien la valise d’Allia de puce volantes. »

    La serpentard fit un clin d’œil. Elle n’aurait jamais cru que Parson avait une sœur. Même si elles n’ont rien en commun génétiquement, elles ont vécus une partie de leur vie ensemble. Ce doit être terrible. Chloé comprend mieux la puissance du mot « misère » qu’elle avait utilisé en décrivant les horreurs que lui fait baver sa sœur. Si elle aurait su, elle se serait attaqué à Allia plus tôt. Toucher les innocents est un sacrilège. En faisant du mal à Angèle, c’est comme si elle s’attaquait à un moldu, un elfe de maison,… une personne sans défense et sans mauvaise âme ! Elle le paiera.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Gryffondor
Angèle Lawford
Gardienne | Gryffondor
Gardienne | Gryffondor



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: La réponse impossible | PV Angèle Lawford | Jeu 8 Sep - 13:45

Chloé semblait être très surprise de savoir qu'Allia était sa soeur, et Angèle comprenant très bien. Qui aurait cru que cette garce d'Allia était sa soeur ? Même si ce n'était pas sa véritable soeur, elle avait passé toute son enfance avec elle... elle avait dû la supporter pendant toute son enfance, supporter toutes ses idées tordues de vengeance, mais Angèle savait qu'au fond d'Allia il y avait une pointe de tristesse qu'elle cache par la méchanceté... Elle a tous de même était rejeté par sa famille ou alors abandonné, elle ne savait pas, et quand Angèle est née, ses parents adoptifs l'ont comme disons abandonné aussi, puisqu'il ne se préoccupait plus beaucoup d'Allia. Pour ça, Angèle comprenait sa soeur, mais pour le reste non... ce n'était pas de sa faute si ses parents à elle lui portaient de l'amour alors que ceux d'Allia ne lui avaient rien apporté. Ce n'était pas de sa faute si elle avait été abandonné et pour ça, Angèle ne la comprenait pas... elle s'était vengé sur elle, alors qu'elle était innocente et avait fait de son enfance un enfer et pour ça, elle la détestait... et même si elle le voulait elle ne pouvait pas la raisonner et c'est ce qui faisait de sa soeur une Serpentard, toute la haine et la fierté qu'elle avait dans son coeur. Et maintenant, elle ne pouvait plus rien faire pour aider Allia et si elle essayait, elle allait encore se ridiculiser pour rien. Allia avait choisi son camp et Angèle le sien. C'était mieux ainsi. Les deux soeurs étaient destinées à se battre l'une contre l'autre. Le destin en avait décidé ainsi et c'était ce qui allait se passer.

« La garce ! Ça ne m’étonne pas. Tes parents sont-ils aveugles ? Il y a longtemps que je l’aurais abandonnée moi. Ce genre de personnes n’a pas leur place sur terre »

Oh oui, elle aussi il y a longtemps qu'elle l'aurait abandonné... surtout si elle voyait que cette étrangère faisait de la vie de sa fille un enfer... mais elle savait pourquoi ses parents ne l'avaient pas fait...

-Je ne pense pas vraiment que mes parents sont aveugles, je sais qu'ils savent qu'elle fait de ma vie un enfer depuis que je suis tous bébés... mais qu'ils ne peuvent rien y faire... Je pense que mes parents ont fait un serment inviolable avec les véritables parents d'Allia pour s'assurer qui ne l'abandonnerait pas... sinon, ça ferait longtemps qu'ils auraient mis Allia dans un orphelinat, j'en suis sûr. Mais bon, en attendant Allia me fait la misère, même si maintenant je suis capable de mieux me défendre.

Chloé était en quelques sortes de son côté, elle non plus ne supportait pas Allia et trouvait qu'elle n'avait pas de place sur terre... Elle espérait vraiment que sa supposition de serment inviolable n'était pas vraie. dès qu'elle verrait ses parents elle leur ferait un interrogatoire en les suppliants de leur répondre. Elle devait savoir... coûte que coûte ! Mais si sa suppositions était juste elle ne pourrait que la supporter et attendre qu'elle parte d'elle-même.

« Une combattante de plus. Je crois que personne ne l’abandonnera. C’est notre guerre à nous aussi. Tu imagines si nous la gagnons ? Nous serons « l’histoire ». C’est absolument fantastique ! »

Oui… s’ils gagnaient la guerre ils seront « l’histoire » et tout le monde sera le courage qu’ils ont eu, tout le monde sera que grâce à tous ses gens courageux ils n’auront pas à connaitre le monde dirigé par Lord Voldemort.

-Nous allons la gagner cette guerre. Ensemble nous rentrerons dans l’histoire même si nous devons avoir l’honneur d’y laisser notre vie ! Nous mourrons au moins en faisant le bien !


Elle se voyait déjà pendant la guerre et avait presque hâte de combattre contre les armés de Lord Voldemort juste pour en finir avec cette guerre…

« Exactement très chère. D’ailleurs, en parlant de combat, je remplirais bien la valise d’Allia de puce volantes. »

Oh oui, elle aussi remplirait bien volontiers la valise d'Allia de puces volantes... rien que l'idée était très drôle et aussi sa tête... Chloé lui fit un clin d'oeil et elle se mit à rire... elle avait vraiment de très bonne idée.

-Je serai ravie de t'aider à la remplir de puce volante, cette valise.

Elle lui rendit son clin d'oeil, amusé. Chloé était vraiment drôle. Mais bon, jamais elle ne pourrait changer ce que lui avait fait sa soeur. Elle l'avait fait c'était trop tard. Le mal était déjà fait, mais un jour, oui un jour elle se vengerait du mal que lui avait fait sa soeur et quand ce jour arrivera, elle regrettera d'être née (enfin façon de parler)... elle n'allait pas la tuer, mais elle trouverait un moyen de se venger et après ça, peut-être qu'Allia comprendra que ça n'a pas été facile tous les jours de la supporter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Serpentard
Chloé Petrelli
Préfète en chef | Serpentard
Préfète en chef | Serpentard



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: La réponse impossible | PV Angèle Lawford | Ven 9 Sep - 10:57

    Elle sourit. Sa vie n’est pas tellement différente de celle de la Gryffondor. Pendant tant d’années, ses propres parents espéraient que Théo fasse surface. Ils priaient le ciel, qu’un jour, il frappe à la porte. La silhouette du jeune homme se dessinerait, il serait là. Il les prendrait dans ses bras, ce serait le bonheur. Mais ce qu’ils semblent oublier c’est que leur fils, ce traître, est un mangemort. Jamais cette scène n’arrivera. Elle ne se réalisera pas, ce n’est qu’un rêve plein de couleurs. Il faut cesser de croire. S’attacher à un rêve n’est pas une solution. L’ennemi doit le rester. C’est dangereux de jouer de la sorte. Elle imagine déjà la scène à l’envers, un peu comme celle d’Angèle. Théo la torturant et les parents fermant les yeux. Ce n’est pas juste. Pourquoi ce sont toujours les anges qui se font martyriser par les plus moches des démons ?

    « Un serment inviolable… quelle idée ! C’est très noble de leur part d’avoir accepté. Allia a beaucoup de chance. TROP de chance… J’aurais tellement aimé avoir une sœur comme toi. »

    Chloé a toujours vécu comme ‘officieusement’ fille unique. Tous pensent que le couple Petrelli n’a eu qu’une fille. Une seule. Et pourtant, ils sont deux avec près de 8 ans de différence. Finalement, n’est-ce pas mieux ? Être seule… ?

    La serpentard s’étonna du comportement de la Gryffondor. Elle semble réellement tout aussi déterminée qu’elle a vouloir se battre. Pour son âge, c’est adorable. Elle a toute la vie devant elle et préfère prendre les armes. Un courage exceptionnel. Le choixpeau n’a pas dû hésité longtemps avant de s’écrier qu’elle rejoindra les rouges et or.

    « Évites quand même de te faire tuer. Tu es jeune. Ce serait dommage de mourir sans avoir connu la majorité. »

    Elle réfléchissait. Elle voulait lui donner un conseil. Oui mais lequel ? Elle est jeune, en 4ème année… Elle n’a pas apprise les mêmes choses qu’elle. Elle n’est qu’à la moitié de son apprentissage. Elle est loin de s’imaginer le nombre de sortilèges de défenses et d’attaques qu’elle doit encore maîtriser. Elle a beau être en dernière année, elle-même avait beaucoup de mal à s’en sortir. Elle se souvint de cette journée passée avec Mathieu Delavigne à se maîtrisée, se défendre, se battre, à s’entraînée. Peut-être devrait-elle faire de même avec la jeune Gryffondor ?

    « Si ça t’intéresse, je m’entraîne souvent le dimanche dans la salle de classe vide du 3ème étage. J’essaie d’être plus réactive, plus fort, plus concentrée. Je peux t’apprendre. Face à un mangemort, tu en auras besoin. »

    Elle lui offrit un clin d’œil. Elle en sait quelque chose. Il suffit de lire la presse, les anciens numéros bien entendu. Ceux où le regretté Dumbledore vivait encore. On ne voyait que ça : mangemort, mangemort, mangemort. Théo Lewis avait eu sa propre page. Comme quoi. Ils ne sont à l’abri nulle part.

    « Super ! Je me débrouillerais pour en piquer dans salle de cours de potion. Ça risque d’être amusant ! »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Gryffondor
Angèle Lawford
Gardienne | Gryffondor
Gardienne | Gryffondor



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: La réponse impossible | PV Angèle Lawford | Sam 10 Sep - 18:24

Angèle sursauta quand un hibou vint se poser sûr le perchoir où son hibou était il y avait environ dix bonnes minutes... il hulula, elle le connaissait, c'était Démone le hibou de sa soeur qui la maltraitait et le nourrissait à peine, elle s'était attachée à la jeune Gryffondor depuis que celle-ci s'en occupait comme le sien, le nourrissait et s'amusait à sa guise... cet être était encore un innocent qui souffrait à cause d'Allia... Le nom que lui avait donné sa soeur ne correspondait pas du tout à l'image du hibou qui était fragile et faible si bien qu'Angèle l'avait renommé, Ange, c'était un peu un surnom de son propre nom, mais ce nom correspondait parfaitement à ce hibou qui était réellement un ange, torturé par un réel démon. Au moins, ce hibou avait la chance que quelqu'un le protège, elle l'avait protégé mainte et mainte fois de sa soeur qui voulait l'utiliser comme cobaye dans ses nouvelles expériences et s'était donc devenu elle le « cobaye ». Elle caressa Ange en sourient, il s'entendait extrêmement bien avec Plumes Blanches et les deux hiboux étaient devenu de très bons amis.

« Un serment inviolable… quelle idée ! C’est très noble de leur part d’avoir accepté. Allia a beaucoup de chance. TROP de chance… J’aurais tellement aimé avoir une sœur comme toi. »

Elle avait raison, accepter de faire un serment inviolable en jurant de protéger de s’occuper d’un enfant qu’ils ne connaissaient pas était une idée… un peu folle, mais comme avait dit Chloé, ses parents avait fait preuve de noblesse, pas tous le monde aurait accepté une telle demande. Et Allia avait de la chance d’avoir des parents qui avaient prévu que ses parents voudraient se débarrasser d’elle… sinon, ça ferait certainement longtemps qu’Allia ne serait plus dans sa vie. Elle en était quasi sûre. Ce qu’avait dit Chloé l’avait beaucoup touchée… elle aussi aurait aimé avoir Chloé comme sœur surtout à la place de cette affreuse… Allia Parson. Elle préférait déjà Chloé à Allia alors qu’elles venaient à peine de se rencontrer, Chloé était tout le contraire d’Allia.

-Moi aussi, j’aurai aimé avoir une sœur comme toi… tu serais comme un exemple pour moi alors qu’un exemple, je n’en ai jamais vu en Allia. Impossible de la prendre pour exemple à moins d’être sôt.

Oh oui ! Il fallait vraiment être bête pour prendre comme exemple Allia qui était tout ce qu’il y avait de plus bête sur cette planète, tout ce qu’il y avait de plus méchant, elle était même voire diabolique et ne méritait pas la chance que lui avait tendu « ses » parents sans hésiter et bien ils auraient dû hésiter, mais ce qui était fait était fait. Malheureusement.

« Évites quand même de te faire tuer. Tu es jeune. Ce serait dommage de mourir sans avoir connu la majorité. »

Oui ce serait dommage, mais si elle mourait pour Poudlard, cela ne la dérangeait pas plus que cela. Au moins, elle mourrait courageusement, ce qui était une mort noble et qui était la plus appropriée, mais si elle pouvait éviter de mourir, elle éviterait. Elle n’avait pas beaucoup de chance de s’en sortir vivante, mais elle en était tout à fait consciente… et pourtant sa décision rester la même. Elle savait très bien aussi qu’elle n’en était qu’à la moitié de son apprentissage de la magie, et qu’elle ne saurait peut-être pas appliquait des sortilèges face aux mangemorts, mais elle essayera… et mourait s’il le fallait.

« Si ça t’intéresse, je m’entraîne souvent le dimanche dans la salle de classe vide du 3ème étage. J’essaie d’être plus réactive, plus fort, plus concentrée. Je peux t’apprendre. Face à un mangemort, tu en auras besoin. »

Chloé lui donnait une chance d’apprendre ce qu’elle ne savait pas à devenir plus forte, d’éviter peut-être de mourir. Si elle avait pu elle lui aurait sauté dans les bras pour la remercier, mais elle ne savait pas du tout la réaction qu’elle allait avoir… Elle ne voulait pas essayait.

-Oh oui. Je serai ravie que tu m’apprennes à me battre… se serait extraordinaire ! Comme ça quand la guerre arrivera je serai prête ! Merci Chloé de me donner une chance de me battre en évitant de mourir, car je sais qu’avec mon niveau actuel, je vais y passer pendant la guerre, même si cela ne me fait pas peur. Merci !

Chloé lui adressa un clin d’œil et elle lui rendit un scintillent sourire ! Elle allait peut-être apprendre à se battre vraiment, en attendant elle ne connaissait presque rien, elle n’était qu’en 4ème année. Mais grâce à Chloé, elle allait apprendre. Elle le lui revaudrait dès qu’elle le pourrait, mais comment, elle verrait le jour même, quand Chloé aura besoin de son aide.

« Super ! Je me débrouillerais pour en piquer dans salle de cours de potion. Ça risque d’être amusant ! »

Elle parlait des puces volantes à mettre dans la valise d’Allia.

-Oh oui ça risque d’être amusant ! J’ai hâte de voir sa tête ! Ce sera… un des plus beaux jours de ma vie je pense. Tu vois ce hibou à côté de moi, c’est le hibou d’Allia qu’elle maltraite et que je protège. Allia la appelait Démone, mais ça ne correspond pas du tout à son image alors je l’ai appelé Ange. Cet être est encore une victime d’Allia…

Son sourire s'effaça, mais réapparut sur son visage. Ce fut à son tour de lui adresser un clin d’œil.

-On mettra les puces volantes quand dans sa valise ? Il faudrait se faire rendez-vous.Quand penses-tu avoir les puces volantes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Serpentard
Chloé Petrelli
Préfète en chef | Serpentard
Préfète en chef | Serpentard



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: La réponse impossible | PV Angèle Lawford | Sam 10 Sep - 19:51

    Chloé s’évada, loin de la volière, parcourrant les tréfonds de son esprit. Elle rêvait, elle imaginait. Chloé se réveille dans son lit. Ce lit à baldaquin rouge et noir. Il est là, intact et scintillant. La couverture a été lavée. Elle sent la violette. Oui, ce parfum qu’ajoute toujours maman pour nettoyer le linge. D’ailleurs, cette odeur. Délicieuse, elle lui manquait. Elle s’extirpa du lit, heureuse de s’être enfin réveillée d’un mauvais rêve. Poudlard, elle n’y est plus. Elle n’y a peut-être jamais été d’ailleurs. Elle enfila ses pantoufles et posa sa main sur la poigné de porte. Lorsqu’elle l’ouvrira, elle verra les escaliers de bois. Elle les descendra, rapide comme l’éclair et se jettera dans le salon. Elle hésite avant d’ouvrir. Elle se laisse le suspens. C’est tellement merveilleux d’être revenue à la maison. Elle aspire le bonheur. Plus jamais elle ne partira. Elle vivra toute sa vie aux côtés de ses parents. Promis. La seule chose qu’elle regrettera, c’est de n’avoir finalement jamais rencontrée Gregory… ni même Angèle. Mais les revoirs, c’est tellement plus que tout ! Elle ne pouvait plus attendre. Elle se rua dans les escaliers, descendant chaque marche avec fureur. Une main était posée sur le bord du sofa. Le bras de son père. Elle l’aurait reconnu entre milles ! Elle se mit à courir, prêt à le saisir dans ses bras lorsque soudain, elle fut prise d’un cri de terreur. Son père était égorgé, baignant dans son sang. À quelques mètres de là, se tenait le corps de sa mère allongée sur le sol, le visage roué de coups. La serpentard se teint la tête dans les mains pleurant à chaudes larmes. Non, non, non c’est un cauchemar ! Elle se tourna et tomba nez à nez avec Théo Lewis souriant de plus belle, les mains pleines de sang.

    Tout s’arrête ici. Chloé sursauta et manqua de pousser un cri. Elle avait rêvée. Quoi ? Là ? Ici ? Elle se trouve avec Angèle. La Gryffondor est face à elle. Cette absence était tout simplement bizarre. C’est la première fois qu’une chose pareille lui arrive. Elle regarda dans le vide un moment. Sa respiration était palpitante. Qu’est-ce qui lui arrive ? Elle en parlera à Severus. Cette absence d’esprit est étrange. Est-ce la vérité ? Une vision ? Ou plutôt le fruit de son imagination ?

    « Excuses-moi j’ai… j’ai eu une absence. Je m’imaginais toi, une sœur et… je ne sais pas. »

    Comment expliquer cela ? Il n’y a aucun mot. Jamais encore elle n’avait vu une chose pareille. Elle n’a pourtant bu aucun Whisky ce matin. Quelque chose ne tourne pas rond.

    « Euh… Soit. Tu as bien fais de ne pas suivre son exemple. Cette fille est juste… dangereuse. Tes parents doivent être fiers de toi. Tu es vraiment une pure lionne. Il n’y a pas de doutes à avoir. C’est un grand honneur d’être une maison comme celle-ci. »

    Chloé sourit. L’enthousiasme qu’affichait la lionne lui donnait une totale motivation. À son âge, elle n’aurait pas réagit comme elle. Elle aurait plutôt renoncé, gentiment. Cette fille est courageuse. Elle fera de grandes choses.

    « Il n’y a pas de quoi. C’est ce que font les grandes sœurs. »

    La serpentard posa sa main sur son épaule. Un geste réconfortant, doux. Elle aurait espéré avoir une grande sœur. Si cette fille aurait existée, elle serait là, à l’instant, entrain de la rassurée. Pour l’heure, c’est le devoir de Chloé de jouer le rôle de protectrice. Maintenant qu’elles se connaissent, elle n’a plus d’autres choix. Angèle a une vie précieuse. Elle a connu des choses atroce, une enfance difficile alors que Chloé, elle, avait eut une vie des plus à envié. Chacun a le droit à son bonheur. La chance n’existe pas que pour les méchants.

    « Je ne suis pas tellement forte en sortilège mais je peux me débrouiller. Je tiens à tenir ma vengeance, à tuer autant de mangemorts qu’il le faudra. J’espère que le moment venu, tu seras prête. Nous ferons tout pour cela. »

    Chloé se tourna vers le hibou. Son allure correspondait plutôt bien à sa propre image mais version animal. Le pauvre oiseau l’observait. Il est méfiant. Après ce qu’il a dû endurer, il ne doit plus avoir confiance en personne d’autre que Angèle :

    « Quoi… Comment… bref. Pauvre Ange. Tu ne mérites pas d’être ici. Tu serais plus heureux au paradis des grands oiseaux. »

    Elle tenta de s’approcher de l’animal mais il recula. Elle n’insista pas, reculant.

    « Mh. Et bien... que penses-tu de jeudi ? J’ai cours de potion juste après le repas. Nous irons en avance pour ne tomber sur personne. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Gryffondor
Angèle Lawford
Gardienne | Gryffondor
Gardienne | Gryffondor



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: La réponse impossible | PV Angèle Lawford | Lun 12 Sep - 17:37

Angèle remarqua que Chloé semblait n'être plus dans son monde... elle regardait un point fixe sans jamais cligner des yeux ni les bouger, c'était assez impressionnant. Angèle n'avait pas du tout l'habitude d'être dans la lune, même si Chloé ne devait pas être dans la lune, mais plutôt dans une vision, si elle était dans la lune elle serait de suite revenu à la réalité. Cela dura plusieurs minutes, mais étant très, très patiente, Angèle attendu jusqu'à ce que Chloé revienne dans son monde :

« Excuses-moi j'ai... j'ai eu une absence. Je m'imaginais toi, une soeur et... je ne sais pas. »


Oh tous s'expliquait, elle avait eu une « absence ». Ce n'était pas naturel. Elle avait dû se perdre dans un rêve ou une autre chose comme ça. ça ne lui était arrivé qu'une fois, mais cette « absence « était joyeuse. Elle voyait Allia s'envoler de ses propres ailes (diaboliques) et les quitter sans leur dire au revoir. Oh, si seulement ça aurait pu être vrai !

-Ce n'est pas grave... Cela arrive un jour ou l'autre de toute façon.

Chloé semblait avoir re prirent rapidement ses esprits puis qu'elle déclara :

« Euh... Soit. Tu as bien fait de ne pas suivre son exemple. Cette fille est juste... dangereuse. Tes parents doivent être fiers de toi. Tu es vraiment une pure lionne. Il n'y a pas de doutes à avoir. C'est un grand honneur d'être une maison comme celle-ci. »

Angèle faillit rougir, mais se retint. Ce compliment était vraiment... un des plus gentils qu'on lui avait dits. Elle se sentit soudainement tout heureuse. Lui dire que ses parents étaient fiers d'elle était une chose, mais lui dire que c'est une pure lionne... c'était le compliment le plus gentil, et ce sera sans doute son préféré pour toujours. C'était un honneur qu'on lui dise que c'était une « puuuure » lionne ! Son sourire resplendit et elle lui répondit, aux anges :

-C'est très gentil de ta part de dire que je suis une « pure » lionne ! C'est sans aucun doute le compliment qu'on m'a fait jusqu'ici le plus gentil et qui me fait autant plaisir ! Mais, je pense qu'Allia, elle est une pure Serpentard !

Oui, cela lui faisait réellement plaisir, cette parole allait rester dans sa tête jusqu'à la fin de sa vie. Et Allia était une pure, pure, pure Serpentard, il n'y avait aucun doute sur cela ! Chloé revint sur le sujet, « apprentissage pour la Gueeeere »

« Il n'y a pas de quoi. C'est ce que font les grandes soeurs. »

Alors, cette grande soeur était vraiment la meilleure, encore une fois aucun doute sur cela. Elle venait quand même de lui proposer d'apprendre à se battre, elle, en quelques sortes augmenter ses chances de survie pour la guerre qui se préparait, la responsabilité et le rôle qu'aurait de l'interprété Allia. Mais qu'elle n'avait pas interprété. Angèle sentit la main réconfortante de Chloé se poser sur son épaule. Elle se sentait à l'abri tous à coup. À l'abri de tout danger, mais malheureusement le danger était proche, tous proche.

-Alors tu es sans aucun doute la meilleure des grandes soeurs.

Elle lui sourit à pleine dent en se demandant si elle aurait pu avoir une Allia en mode Gryffondor pour grande soeur... saurait être une enfance exceptionnelle, elles auraient partagé des choses... mais non la seule chose qu'elle partageait avec la Allia mode Serpentard c'était de nouvelles insultes en tous genres.

« Je ne suis pas tellement forte en sortilège mais je peux me débrouiller. Je tiens à tenir ma vengeance, à tuer autant de mangemorts qu’il le faudra. J’espère que le moment venu, tu seras prête. Nous ferons tout pour cela. »

Chloé aussi avait une envie de vengeance envers les mangemorts et sa vengeance à elle, elle la savourerait autant qu'elle le pourrait avant de sombrer... ou pas. Elle espèrerait réellement que comme elle la dise, le moment venu, elle serait prête. Prête pour la guerre.

-Je tiens aussi à tenir ma vengeance et à la savourer de tout coeur. Et je pense que mentalement je suis prête, mais physiquement non. J'ai encore beaucoup de choses à apprendre, mais j'espère que je vais en apprendre un maximum.


Chloé se tourna vers Ange qui était méfiant vis-à-vis d'elle. Il était prêt à décoller de son perchoir aux tout premiers mouvements de Chloé.

« Quoi… Comment… bref. Pauvre Ange. Tu ne mérites pas d’être ici. Tu serais plus heureux au paradis des grands oiseaux. »

Oui, il serait plus heureux au paradis des grands oiseaux comme avait dit Chloé. Il serait largement plus heureux. Il méritait plus que ce que lui avait réservé la vie. S'il y avait une sorte de grands maitres qui maitrisent la vie des oiseaux, elle lui ferait passer l'envie d'embêter Ange. Et elle ne se retiendrait pas. Chloé tenta de s'approcher d'Ange, mais il recula. Elle n'insista pas plus. Angèle s'approcha du hibou et le prit dans ses bras et se mit à le caresser pour la rassurer.

-Oui, il mériterait vraiment d'aller au paradis des grands oiseaux. Mais bon, son heure n'est pas encore arrivée.

Chloé se reconcentra sur leur rendez-vous pour la mission « petite puces volantes dans la valise d'Allia » et lui proposa :

« Mh. Et bien... que penses-tu de jeudi ? J’ai cours de potion juste après le repas. Nous irons en avance pour ne tomber sur personne. »

Oui, jeudi elle était libre après le repas pendant au moins deux heures donc c'était parfait.

-Je n'ai rien le jeudi pendant deux heures après le repas, donc c'est parfait. Et de toute façon, je ne pourrai même sauter le repas pour qu'on y aille en avance pendant que tout le monde se goinfre dans la grande salle.

Elle devrait encore donner une excuse valable à ses amis. Mais elle trouverait. Ce n'était pas un problème.
Angèle ne savait plus quoi dire sauf « J'espère qu'Allia est morte pendant que l'on discutait ». Elle espérer à chaque fois qu'elle ne la voyait pas pendant environ deux heures.
Ne voulant pas dire ça, elle reprit son « interrogatoire ».


-Sinon Chloé. Dis m'en plus sur toi. Tu aimes faire quoi dans la vie ?


Elle lui sourit. C'était la première question qui lui était venu à l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Serpentard
Chloé Petrelli
Préfète en chef | Serpentard
Préfète en chef | Serpentard



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: La réponse impossible | PV Angèle Lawford | Mer 14 Sep - 18:21

    Cette réflexion la faisait voguer entre sa propre personnalité et le vert de sa cravate. Elle porte l’uniforme vert, argent, le logo du grand Salazar. Et pourtant, elle est loin d’être aussi pure. Chloé a toujours été dévouée dans n’importe quelle amitié qu’il soit. Elle s’est donnée tant de peine pour obtenir un sourire de son entourage, elle a toujours veillé au meilleur pour chaque personne de son cœur. Être à Serpentard avec un caractère comme elle est loin d’être une tâche facile. Elle ne calcule plus le nombre de fois que le mot « bâtarde » n’a pas cessé de se faire entendre à chaque fois qu’elle aborde le dortoir. Ils se croient être une race. La pureté est loin d’être une qualité. La richesse de la diversité propose un élan de choix. Pourquoi se braquer sur la pureté ? C’est ridicule. Elle n’a jamais été contre qui que ce soit. Qu’il soit moldu, pur, mêlé,… elle a toujours accepté son prochain. Jamais elle n’a eut de préjugé. Ses parents ont veillé à ce qu’elle ne fasse aucune distinction et elle en a retenue une bonne leçon.

    « Il y a les extrêmes. Le juste milieu n’existe pas. On non, bien sûr que non ! Je ne suis pas à moitié serpentard et de l’autre pas. Non… quelle horreur. Le jour où j’apprends avoir 50% de mon âme enchantée par ces serpents à sonnettes, je promets de me faire interner à Sainte Mangouste. »

    Elle frissonna portant une grimace bien encrée sur son visage. Quelle horreur, sans façon ! C’est hors de question. Heureusement, la conversation dévia et Chloé aborda un sourire. Evidemment que Chloé aurait fait une meilleure sœur ! La question ne se pose même pas. Elle a toujours vécu seule et a donc, par conséquent, toujours le besoin de partager, de regarder, de montrer, de soutenir. Tout ce qu’elle n’a pas pu faire pendant son enfance en tant que fille unique.

    « La meilleure défense, c’est l’attaque. N’attends pas que l’on te jette le premier coup. Les mangemorts sont les spécialistes en la matière. Tu les attaques, ils se protègent et là tu envoies le coup de grâce. C’est un garçon de serdaigle qui me l’a apprit. Mais… il est beaucoup trop fort pour toi. »

    Elle se souvient parfaitement de sa journée d’essaie, dans la salle de classe vide. Mathieu est bien trop rapide. Il sera un excellent combattant lors de la bataille finale, si il en existera une. Chloé a fait pas mal de progrès depuis ce cours mouvementé en surprises. Elle se remarquait aller plus vite, réagir en conséquence, penser tellement fort que chaque sortilège est amplifié,… Certes, ce n’est toujours pas un niveau excellent mais il permet en tous cas de survivre pour un petit moment.

    « Et bien, d’accord ! On se donnera rendez-vous devant la porte des cachots. Je te ferais entrée dans le couloir après m’être assurée que personne ne s’y niche. Sinon, il faudra repousser notre petite surprise. »

    Elle avait hâte. Oui, enfin se venger ! Non, ce n’est pas dans les habitudes de Chloé mais tout de même. Il faut reconnaître que son goût de la justice la pousserait à faire tout et n’importe quoi, y comprit faire souffrir Allia. Il est grand temps que cette peste de pacotille se calme une bonne fois pour toute. Si seulement cette ruse pouvait fonctionner sur Théo…

    « Ce que j’aime faire ? Excellente question ! »

    Elle fit mine de réfléchir, longuement, hésitant. La première chose qui lui venait à l’idée était cette journée passée avec Gregory, au bord du lac. Ils avaient finit trempés et s’étaient plutôt bien amusés. Mais ces évènements sont tout récents. Ils ne relèvent pas vraiment d’un hobby particulier :

    « J’aime bien passer du temps avec mes amis. Je n’ai pas vraiment de passion… je n’ai que des amis, voilà tout. »

    Elle leva les yeux au plafond, rêveuse :

    « Quoi qu’il y a bien un garçon. Et toi ? Dis-moi en plus ! »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Gryffondor
Angèle Lawford
Gardienne | Gryffondor
Gardienne | Gryffondor



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: La réponse impossible | PV Angèle Lawford | Dim 18 Sep - 17:50

Angèle ne regrettait pas d’avoir laissé ses amies manger pour venir à la volière et elle ne regrettait pas non plus d’avoir rencontré Chloé. Quand elle y penser, tout à l’heure elle se demandait si Chloé allait lui sortir une mauvaise blague spéciale Serpentard et maintenant elle était certaine que non. Ce n’était pas une pure Serpentard, ce n’était d’ailleurs pas du tout une Serpentard. C’était une lionne pure et dure, expédié avec les serpents purs et durs eux aussi. Pour eux c’était un intrus, c’étaient la honte de leur maison et c’était pour les Gryffondor, une parfaite lionne qui avait atterri au mauvais endroit. À son grand malheur certainement. Qui aimerait être dans la maison des serpents à part des Serpentard eux même ? Chloé n’avait décidément pas eu de chance.

« Il y a les extrêmes. Le juste milieu n’existe pas. On non, bien sûr que non ! Je ne suis pas à moitié serpentard et de l’autre pas. Non… quelle horreur. Le jour où j’apprends avoir 50% de mon âme enchantée par ces serpents à sonnettes, je promets de me faire interner à Sainte Mangouste. »


Non le juste milieu n’existe pas… et n’existera jamais. Chloé avait l’air réellement horrifié d’être un jour 50 % Serpentard… et Angèle le comprenait. Ces serpents étaient si diaboliques que la peur devait la ronger de devenir comme eux. C’était normal. Angèle n’arrivait pas à s’imaginer Chloé en Serpentard pur et dure. Chloé, une Serpentard pure et dure? C’était la mauvaise blague qui ne se croirait jamais. Enfin elle aurait pu le croire quand elle ne la connaissait pas encore, mais maintenant c’était impossible.

-J’espère vraiment que tu n’apprendras jamais à avoir 50% de ton âme enchantée par ces serpents à sonnettes. Mais je suis presque sûre et certaine que ça n’arrivera jamais. Pas à toi.


Chloé affichait une grimace… étrange. Elle était plus douée qu’elle pour faire des grimaces telles qu’elles. Même si elle apprenait qu’Allia l’aimait, elle n’arriverait jamais à faire une grimace aussi réussie… ou peut-être pas. Après tous, tout était possible et elle s’attendait à tous… à presque tous.

« La meilleure défense, c’est l’attaque. N’attends pas que l’on te jette le premier coup. Les mange morts sont les spécialistes en la matière. Tu les attaques, ils se protègent et là tu envoies le coup de grâce. C’est un garçon de serdaigle qui me l’a appris. Mais… il est beaucoup trop fort pour toi. »


Chloé avait des paroles qui avaient le don de rester gravé dans sa mémoire. Et elle était forte, au moins 10 fois plus forte qu’elle d’ailleurs. Elle, ce n’était qu’une élève de quatrième année, qui ne pouvait avoir confiance qu’en son courage et non en sa connaissance ou en sa magie. Malheureusement. Si elle survivait à la guerre, elle développerait sa magie et ferait tout pour avoir de bonnes notes et devenir auror(oui elle rêver de devenir auror). Elle n’avait confiance qu’en son courage, mais elle n’avait pas vraiment confiance en elle. Même si elle savait qu’avoir confiance totalement en elle était la clé.

Ce garçon de Serdaigle dont venait de lui parler Chloé devait être très, très fort. C’était un atout pour la guerre qui se préparait, alors qu’elle ce n’était rien, même si elle se donnait à fond. Mais pourtant personne ne pouvait l’empêcher de se battre contre ces vermines. Personne. Même pas ses parents.

-Tu as raison, la meilleure défense c’est l’attaque comme tu dis.


Elle n’y avait encore jamais pensé… il faut dire qu’elle n’avait jamais réellement combattu un ennemi qui souhaitait la tuer… le seul combat qu’elle avait fait sans pitié pour son adversaire était le duel avec Allia, qui avait tourné à une bataille sanglante. Elles avaient failli en venir aux mains et avaient eu toutes deux une retenue sévère. Elles avaient au moins envoyé dix élèves malchanceux qui passaient par là à l’infirmerie et elle s’était ouvert le bras. L’infirmière l’avait soigné, mais elle avait toujours une cicatrice sur son bras. Allia et Angèle s’en étaient souvenus de ce combat. Allia l’avait provoqué et elle avait craqué… complètement. Cet évènement s'était passé quand elle était en troisième année, et elle ne faisait qu’attaquer, se défendre ne l’importait que très peu à ce moment-là. Beaucoup de personnes ont d’ailleurs étaient témoins de leurs combats.

Quand elle y repensait ça lui donnait envie de rire, sa soif de vengeance était si forte qu’elle ne se contrôler plus. Depuis ce jour, elle s’était juré de se contrôler. Et Allia devait certainement jurer de se venger et sa vie était devenue beaucoup plus difficile depuis ce jour, enfin elle s’en fichait. Le plus important, c’était qu’elle avait compris que se venger sûr quelqu’un comme Allia ne servait strictement à rien à part à s’attirer de gros ennuies…

« Et bien, d’accord ! On se donnera rendez-vous devant la porte des cachots. Je te ferais entrée dans le couloir après m’être assurée que personne ne s’y niche. Sinon, il faudra repousser notre petite surprise. »

…mais, cette fois-ci elle pouvait se venger sans utiliser la violence et ça c’était utile.

-D’accord, rendez-vous devant la porte des cachots alors. J’ai vraiment hâte de voir la tête d’Allia !

Un sourire apparut sur son visage… comme disait sa mère, la vengeance est un plat qui se mange froid. Cette fois-ci, elle allait pouvoir se venger et en plus sans toute cette violence qu’elle détestait tant ! Allia allait moins rigoler après ça !

« Ce que j’aime faire ? Excellente question ! »

Chloé avait l’air de réfléchir à sa question. Si on le lui demandait elle serait tout de suite quoi répondre.

« J’aime bien passer du temps avec mes amis. Je n’ai pas vraiment de passion… je n’ai que des amis, voilà tout. »

Que des amis… c’était une réponse satisfaisante. Chloé était quelqu’un d’unique. Tout le monde n’aurait pas répondu ça. Surtout pas un Serpentard, qui est largement trop occupé par la gloire pour se préoccuper de ses amis.

« Quoi qu’il y a bien un garçon. Et toi ? Dis-moi en plus ! »


Un garçon ? Cela voulait tous dire, elle était amoureuse … et elle avait l’air follement amoureuse. Elle regardait le plafond, rêveuse. Angèle aussi aurait bien aimé dire qu’il y avait un garçon, mais elle ne pouvait pas. Elle ne voulait pas gâcher leur amitié, ou prendre le risque. Jamais elle ne pourrait le supporter.

-Ce garçon est chanceux alors.

Elle lui afficha un sourire. Il devait y avoir certainement beaucoup de garçons amoureux de Chloé, elle était vraiment belle, cela ne faisait aucun doute.

-Moi… j’adore jouer du piano, je suis très douée, mais depuis quelque temps j’ai laissé tomber… sinon, j’adore écouter de la musique, ça m’emmène dans un autre monde où je me sens bien, où tous mes malheurs sont derrière moi. J’aime aussi lire, surtout dans le parc, je m’y sens bien. Et comme toi j’adore passer du temps avec mes amis.


Depuis sa plus tendre enfance elle joue du piano, mais à arrêter quand elle est rentré à Poudlard. Et elle ne peut écouter de la musique ici. Lire par contre elle le peut. Elle va le plus souvent lire le midi dans le parc. Elle y va presque tous les jours, mais quelques fois elle va aussi faire ses devoirs dans le parc…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Serpentard
Chloé Petrelli
Préfète en chef | Serpentard
Préfète en chef | Serpentard



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: La réponse impossible | PV Angèle Lawford | Sam 29 Oct - 10:01

    Cela n’arrivera jamais. Être un serpent signifie tellement de chose à l’heure actuelle. La haine, la mort, la méchanceté, la noirceur, l’horreur, la maltraitance, la violence, la manipulation. Aussi bien Angèle et qu’elle savent ce que l’on gagne à se frotter vers ces êtres infâmes et sans cœurs. Il faut être prudent et surtout garder toujours la tête haute. Ne jamais céder, ne jamais plier. Cette maison n’aurait jamais dû existée. Pleins de déchets y sont stockés. Il n’y a que des lâches et imbéciles. Ces personnes n’ont aucun droit de vie. Ils devraient tous disparaître. Le monde serait milles fois plus beau sans eux. Avec cette obstination raciale, les moldus. Mais que leur ont-ils fait ? Rien, rien du tout. Ils ont peur de l’inconnu, peur de ces personnes sans pouvoirs. Les sorciers sont des primates, ils n’ont rien comprit à la vie. Si seulement ils comprenaient leur erreur. Beaucoup trop d’innocents sont morts pour cette cause. Il est grand temps que tout s’arrête. Poudlard n’est plus ce qu’il était, la vie ne sera plus jamais pareille.

    « Dors tranquille, je ne serais jamais de leur côté. Je me bats pour les causes juste. Il est donc hors de question que je me joigne à leur secte puriste. Qu’ils aillent se faire… branchier ! Voilà ! »

    Chloé se reteint de sortir la plus grosse injure de tous les temps. Décidément, elle contrôle de moins en moins sa colère. Si elle ne se maîtrise pas, elle finira par avoir de gros ennuies à l’avenir. En présence D’Angèle, elle ne risque rien. Mais dès qu’elle sera sortie, elle devra faire très attention. Combien de temps tiendra-t-elle encore dans ce silence intenable ? C’est une excellente question…

    Puis finalement, cette colère se dissipa. Angèle l’avait extirpée de son état avec une tendre et juste réflexion. Enfin, juste, question de point de vue. Dans le cas-ci, ce n’est pas Gregory le chanceux… mais plutôt Chloé la chanceuse. Elle ne mérite personne. Ce garçon, par contre, mérite toutes les filles du monde… avec une nette préférence envers Chloé, jouons les égoïstes.

    « Il n’y a vraiment rien d’officiel… c’est… un peu gênant. Disons qu’on s’entend bien et que j’ai une attirance. Je ne sais pas si tu comprends. »

    Chloé illustrait son explication par des gestes tout à fait insensés. Jetant sa main vers la gauche pour ensuite la tourner vers la droite et la plongeant droit devant elle… bref, rien avoir avec une explication rationnelle. L’amour est sujet trop compliqué et ultra tabou. Rien ne pourra jamais le décrire et encore moins l’expliquer…

    « Tu joues du piano ? Super ! Ma mère en jouait quelque fois. C’était toujours les mêmes morceaux mais elles les faisaient à la perfection. J’adore cet instrument. Il est si… si beau ! Elle m’en jouait pour me faire dormir. »

    La nostalgie d’un sujet si personnel. Toujours.

    « Une bouquineuse, comme Hermione, tiens. Je m’endors lorsque je me lance dans une lecture. Je n’arrive pas à me concentrer. Ce qui expliquerait pourquoi je suis si nulle en potion. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La réponse impossible | PV Angèle Lawford |

Revenir en haut Aller en bas

La réponse impossible | PV Angèle Lawford |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HarryPotter-Hogwart2 :: Poudlard :: 7° Etage :: Volière-