Rpg inspiré du 7ème livre
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez|

Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Théodore E. Amvrossi
Mangemort
Mangemort



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate] Ven 5 Aoû - 21:14






    La lune était pleine. La fraicheur du soir était tombée. A présent, Poudlard était tombé dans une grande soumission à la nuit. Au loin, des détraqueurs voletaient de parts et d'autres de l'enceinte de l'établissement. Aucun bruits ne rompaient ce silence qui était roi. Rien, jamais rien ne pourrait rivaliser ce silence ténébreux.
    Ce ne fut qu'au courant de la nuit qu'une détonation retentit à Poudlard, vers la volière. Rien ne put être décrypté. Des détraqueurs esquissèrent une expression, rien de plus. D'autres s'approchèrent de la volière, lentement, leurs robes de mort voletant dans l'air glacial qui les entourait. Seulement, ils ne trouvèrent que des cadavres d'araignées, rien de plus. Ils ne firent pas attention, et reprirent leurs semi-sommeils, insouciants.

        Poudlard – Forêt Interdite


    Le silence fut rapidement détruit par l'arrivée d'un nuage noir, qui s'écrasa rapidement sur le sol terreux de la Forêt Interdite. Le mangemort roula longuement avant de s'étaler sur tout son long sur le sol. Du sang coulait entre les feuilles. Théodore serra les dents et les poings, cherchant à tout prit à oublier la douleur. L'explosion lui avait fait tellement mal. Il avait eu le temps de s'échapper à la façon des mangemorts. Seulement, l'explosion l'avait rattrapé et les flammes avaient commencés à l'entamer, à le détruire à petit feu. Il fallait avouer qu'il était bien amoché. Sa baguette en main, il l'agita du mieux qu'il peut, prononçant un « Accio Potion de Rétablissement » peu reconnaissable. La fiole en main, il tenta d'en boire une gorgée. Mais seules quelques gouttes tombèrent dans la bouche. Le reste s'étala sur le sol. Il n'avait même plus la force de tenir la petite fiole de verre en main. Mais rien n'y faisait. Les quelques gouttes ne suffisaient pas. Il cria une seule fois avant de transplaner sans même contrôler où il allait.

        Poudlard – Lac


    Ce ne fut qu'une fraction de secondes plus tard que le jeune homme se retrouva à la lisière de l'eau. Il déposa ses doigts dans le liquide et tenta de s'envoyer quelques gouttes pour apaiser sa douleur. Mais il fallait avouer qu'elle était beaucoup trop forte pour tenir. Il hurla une nouvelle fois et transplana.

        Près-Au-Lards – Rue étroite


    A son atterrissage, le mangemort s'écrasa sur le mur d'une maison. A l'instant même, une vieille dame sortait de sa maison. Elle s'approcha du jeune homme.

      Vieille Dame - « Théodore ? Mon pauvre. Que t'es t-il arrivé ? »


    Réclamant un espoir, Théodore eut du mal à parler.

      Vieille Dame - « Ne parle pas. Agit. »


    Théodore murmura rapidement un fin « Flambios ». De sa baguette, il écrivait avec des flammes ce qu'il n'arrivait pas à dire.

      Baguette de Théodore - « Bataille perdue. Mon sortilège m'est revenu dessus. La Potion de Rétablissement n'a pas marché. »

      Vieille Dame - « Traître d'imbécile, ta Potion ne marque que sur les blessures non-magiques ! »


    Sans plus un mot, la vieille dame se précipita à l'intérieur de sa maison et en revint avec sa baguette. En quelques mouvements, elle dessina un miroir dans les airs qui prit forme. Théodore put enfin découvrir à quoi il ressemblait.
    De profondes brûlures lui entamait le visage. Sa lèvre inférieure était toute enflée. Son oreille droite semblait totalement cramée. Sa robe de mangemort avait totalement brûlée, révélant son torse musclé, déchiré de toutes parts par de profondes cicatrices qui laissaient entrevoir des flots de sang. Sa jambe semblait cassé par la position de son pied. Quand à sa main, il lui manquait un doigt.
    La vieille dame repartit dans sa maison. Elle mit beaucoup plus de temps pendant que le jeune mangemort souffrait. Elle en revint enfin avec une marmite de sorcier. Elle extirpa quelques verres de la marmite et obligea le jeune homme à boire. A vrai dire, il exécuta sans être contrariant. Ce ne fut simplement après que la vieille dame parla.

      Vieille Dame - « Ça risque de faire mal. »


    Contre toutes attentes, la douleur fut encore plus intense et les pupilles du jeune homme se dilatèrent. Il sentit sa peau se refermer par endroits. Son oreille reprit forme et son doigt repoussa en quelques secondes. Il connaissait cette potion. Le Guérisseur de Berty Wallots. Les plus grosses douleurs partiraient, mais il allait passait une heure pire que toute.
    L'envie de hurler était trop grande. Il ne chercha plus à comprendre, s'envola dans une épaise fumée noire.

        Poudlard – Terrain de Quidditch


    Le jeune homme arrivait à toute allure sur les grilles du terrain de Quidditch. Sa force d'arrivée était si puissante que le portail de fer explosa, laissa entrer l'épaisse fumée noire sur le terrain. Théodore ne cherchait plus à comprendre, relâcha sa force. La fumée tomba au sol, révélant le corps meurtrit du jeune homme. Il roula sur plusieurs mètres, laissant de part et autres des bottes d'herbe volaient. Il s'arrêta enfin, le corps meurtri. Un immense cri sortit de sa bouche. La douleur était insoutenable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Serpentard.
Kate Trycia Black
Batteuse | Serpentard
Batteuse | Serpentard



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate] Ven 5 Aoû - 21:37

Du silence, un calme presque anormal. Kate aurait presque trouvé cela apaisant en temps normal mais la elle était inquiète, jamais elle ne l’avait été comme ça. Théodore n’avais toujours pas apparu de nouveau a sa vue et la belle commençait a réellement paniquée. Il n’avait pas pu périr dans cette explosion, il savait ce qu’il faisait enfin la Black commençait vraiment a douter. Ses pas rapides l’avaient conduit dans la foret interdite, baguette à la main. Baguette qu’elle ne lâchait plus un seul instant à présent.

La belle avait arpenté la lisière de la foret sans aucune trace du jeune homme, arpentant ensuite le lac, les abords du lac, l’obscurité était grande et la belle du faire appel un sortilège pour avoir plus de lumière, des gouttes de sang, la belle fronça les sourcils, cela pouvait t’il être lui ou une autre tout créature ? Sans attendre elle essuya le peu de sang qu’il y avait sur sa robe de sorcière toute sale, Kate aussi était dans un était dans un état moyennement acceptable mais en cet instant elle s’en fichait totalement ce n’était pas important.

Ce silence paisible se brisa par un bruit assourdissant puis un cri déchirant se fit entendre dans toute l’immensité du parc, faisant sursauter la belle qui ne chercha pas plus loin, c’était lui. Mais que faisait-il dans le terrain de Quidditch, sans attendre la belle se mit à courir en la direction du jeune homme, traversant bien rapidement le long chemin de terre qui mené a l’immense terrain.

Elle s’approcha lentement de l’homme à terre, il était dans un piteux état vu les cris de douleur qu’il poussait, Kate grimaça légèrement, culpabilisant légèrement. En cet instant elle se disait que si elle s’était mieux battu surement que la belle aurait pu l’aider et non qu’il se blesse a ce point la. Venant tout près de lui un peu craintive. Kate craintive ? En cet instant oui elle l’était cela ne lui était arrivé que très peu, il lui avait sauvé la vie et rien pour ça l’héritière Black lui serais redevable toute sa vie.

Théodore…

Un simple murmure qu’il pouvait entendre puisque Kate s’était rapprocher tout prés de sa personne, se mettent a genoux, sa baguette tombant a terre sans qu’elle n’y fasse strictement attention. Son front était transpirant et il semblait souffrir le martyre, la jeune fille repoussa simplement des mèches de cheveux qui était sur son front en pinçant ses lèvres sans savoir quoi faire.

Je peux faire quelque chose.. ? Dis moi.. ? Je ferais tout…

Elle sentait son cœur se serrer a le voir dans cet état et cela l’as surprenait elle-même, depuis quand la brune se préoccupé de quelqu’un d’autre a part elle, peut être qu’avec cette soirée il lui avait fais quelque peu changer de vision. Il avait voulu l’aider à se défendre et surement trop entrainer par ce désir et de vouloir jouer avec le feu, il s’en était bruler les doigts et c’était complètement le cas de le dire.

La belle soupira et installa simplement la tête du jeune homme sur ses genoux, voulant le redresser un peu pour qu’il puisse mieux respirer en cet instant, la panique juste ça. Elle ne savait pas quoi faire pour qu’il aille mieux et elle n’arrivait à penser à rien sans que la panique reprenne le dessus directement, elle soupira longuement pour essayer de garder son calme mais si en cet instant ce qu’elle voulait était impossible.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Théodore E. Amvrossi
Mangemort
Mangemort



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate] Sam 6 Aoû - 11:55






    La douleur était insoutenable. C'était comme si elle lui arrachait une partie de son cœur, lui énouant ses intestins jusqu'au fatal étouffement. Par pulsations, la douleur refaisait surface. Ce qu'il fallait savoir, c'était que la vielle dame, une femme de Près-Au-Lard qui avait su l'élever à bonne escient, serait toujours serviable pour lui. Elle lui avait donc, pour cette fois là, prescrit une potion magique très efficace, qui mettrait quelques longues minutes à faire effet, mais la guérison serait extrêmement douloureuse. Et Théodore en faisait les frais.
    Depuis que la jeune fille était venu sur le terrain de Quidditch, le mangemort se forçait à ne montrer le moins possible qu'il souffrait. Il serrait les dents, les poings, se pinçait une hanche de temps en temps pour concentrer sa douleur à un seul endroit. C'était insupportable. Et bientôt, alors que la jeune fille avait déposé la tête du mangemort sur ses jambes recroquevillées, Théodore sombra dans un semi-sommeil qui lui valut des souvenirs dont il n'aurait pas aimé se rappeler.

    Village sombre. Chaleur insoutenable. Souffrances. Cri. Cri féminin. Demi-tour. Course dans le parc. Cadavre. Second cadavre. Troisième cadavre. Une infinité de morts. Humains. Créatures. Une envie sombre de tout jeter. Ou de tout garder. Une envie de jouissance. De sang. De mal. Le début d'une vie de mangemort, le début d'une vie qui pourrait être fatale, le début d'une vie qui pourrait être bénéfique. Légère excitation. Engouement de rêve. Palpitations.

    Le jeune homme ouvrit les yeux, les images plein la tête. Il plongea son regard dans ce lui de la jeune fille. En silence, il admirait les pupilles de la Belle, cherchant à trouver un peu de pitié dans ses yeux. Seulement, il n'y avait que ça. Elle avait pitié de lui, et lui n'en avait pas besoin. Il ne voulait personne à son chevet, personne qui puisse le guérir. Il s'était toujours débrouillé seul, il n'avait jamais eu besoin de personne, et ce n'était pas ce soir que ça allait changer. Déclinant d'un regard sa prétendante demande, il n'avait pas besoin de son aide.
    Théodore fixa longuement le ciel éclairé par la lune, et eut un frétillement sous la douleur. D'ailleurs, il venait de s'apercevoir qu'il avait attrapé la main de la jeune fille et la tenait étroitement. Sa main tomba au sol, délivrant les doigts de Kate. Son regard se perdait dans l'immense ciel, dans les étoiles qui brillaient au loin, dans le blanc des nuages.
    Le jeune homme replia ses jambes lentement contre lui, se recroquevilla au pied de la jeune fille. Il commençait à avoir froid, la douleur partant lentement. Même si elle était énormément présente, il tentait d'y faire abstraction. Quoi que, parfois, des pulsations de douleur le prenait. Il avait des soubresauts.
    Son regard se reposa une nouvelle fois sur la jeune fille. Profondément, il admira son regard avant de laisser une larme rouler sur sa joue.

      Théodore - « N'ai pas pitié. Ce n'est que la douleur. Je ne te demande rien. Strictement rien. »


    Le jeune homme relâcha son regard et le replongea dans le ciel. Puis reprit la parole.

      Théodore - « En fait si. J'aimerais te demander une chose. Et je te supplie de respecter mon choix. Kate. J'ai besoin de rester seul ce soir. Laisse-moi. Rentre te coucher. S'il te plait. »


    Il avait bel et bien envie de rester seul. Ce fut son premier échec dans la vie. La première fois qu'il perdait une bataille. D'autant plus qu'il n'en était pas sortit indemne. Et cette idée le torturait intérieurement, même s'il n'en laissait rien entrevoir. Il ne demandait qu'à rester seul un petit peu. La soirée. Simplement. Il en avait besoin.
    La douleur s'atténua légèrement. Les doigts de Théodore se relâchèrent. Sa baguette tomba au sol. Il replongea son regard dans celui de Kate.

      Théodore - « S'il te plait. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Serpentard.
Kate Trycia Black
Batteuse | Serpentard
Batteuse | Serpentard



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate] Sam 6 Aoû - 19:12

Il semblait souffrir le martyre, même si il essayait de le cacher Kate le voyait bien, Théodore enfin plutôt le corps du jeune homme était complètement crisper. Une fois que la jeune fille avait posé sa tête sur ses genoux il sembla s’évanouir, ou plutôt de tomber dans un espèce d’état comateux. Et même dans ce « sommeil » le jeune homme ne semblait pas en paix, Trycia ne le quittait pas des yeux, pas une seule seconde.

Plusieurs minutes passèrent avant que ses yeux s’ouvrirent de nouveau, Théo plongea ses yeux dans ceux de Kate qui l’observa de longs instant, il ne voulait pas de son aide, la brune l’avais très bien compris, un long soupire se faisant entendre, levant ses yeux sombres en direction du ciel. Très peu d’étoiles illuminé le ciel, un brouillard épais semblait obscurcir de plus en plus le ciel.

Tout avait changé et c’est en cet instant que la jeune fille s’en rendait compte, depuis sa première année a Poudlard ou tout était si beau finalement. L’héritière Black sortit de ses pensées dans un sursaut quand le jeune mangemort attrapa sa main, la tenant contre elle, un silence s’installa, la jeune fille ne bougeait pas a vrai dire, c’était un peu la première fois qu’elle avait un contact si proche quelqu’un, la jeune fille n’était pas quelqu’un de très tactile, peu après le brun s’éloigna quelque peu d’elle, il lui demandait de ne pas avoir pitié et Kate fronça les sourcils en le regardant et murmura.

C’est loin d’être de la pitié Théodore. Plutôt de la culpabilité pour être honnête.

La brune repris doucement la main du jeune homme pour lui faire comprendre que ses paroles était la vérité, elle ne mentait pas et puis cela lui aurait apporté quoi, pour une fois qu’elle était honnête d’ailleurs c’était plutôt rare, elle ne se cachait pas derrière ce qu’elle devait normalement ressentir. En temps normal elle ne se serait même pas soucier de quelqu’un mais la c’était différent.

« En fait si. J'aimerais te demander une chose. Et je te supplie de respecter mon choix. Kate. J'ai besoin de rester seul ce soir. Laisse-moi. Rentre te coucher. S'il te plait. »

Il lui demandait de partir ? Il était hors de question que la Serpentarde rentre se coucher et laisse seul l’homme tout seul dans sa souffrance. Une larme roula sur sa joue et Kate commença a mordre nerveusement l’anneau métallique qui se situer sur sa lèvre et glissa ses doigts fins sur sa joue pour essuyer cette larme avant qu’elle ne dévale la joue de l’homme tout près d’elle.

Non il est hors de question que je te laisse seul ce soir. Et je n’ai vraiment pas envie de dormir. Je resterais près de toi.

Il lui demanda une nouvelle fois par une formule de politesse, la jeune fille secoua légèrement la tête, Kate ne pouvait pas le seul au terrain de Quidditch à endurer milles et une souffrance et que la verte et argent retourne tranquillement dans son dortoir et s’installer dans ses couvertures et a s’endormir. Parce que jamais elle ne trouverait le sommeil dans cet état de culpabilité vu dans l’état du mangemort. Soupirant légèrement ses yeux se tournant de nouveau sur Théodore.

Pourquoi tu ne voudrais pas que je reste ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Théodore E. Amvrossi
Mangemort
Mangemort



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate] Dim 7 Aoû - 13:40






    Flash Back.
    Rien n'aurait pu être aussi désastreux. Rien n'aurait pu être aussi catastrophique. Rien n'aurait pu avoir une tournure aussi dramatique. Rien. Strictement rien. Rien si l'erreur n'avait pas été commise. Ce ne fut qu'un brin de passé, enfouit au fond du mangemort. Souvenir clos et sans conséquence, ensevelit sous des couvertures épaisses de vécu, d'affections, de morts, d'éclats démoniaques et de sang glacé. Ce n'était que du passé. Un brin du passé.
    Qui refaisait surface.

    La jeune fille essuya la larme qui roulait sur la joue du jeune homme. Il n'aurait jamais penser qu'elle allait réagir de la sorte. Que faisait-elle au juste ? Jamais elle n'avait été aussi proche du jeune homme. Jamais, du peu qu'il la connaissait, il n'aurait sous-estimé son sentiment d'affection qu'elle avait en ce moment même. Mais Théodore comprenait vaguement son jeu. Elle jouait la carte de la pitié. Elle avait réellement pitié de lui. Elle ne l'aimait peut être pas. Ou elle commençait justement à l'aimer un peu trop. Mais quoi que cela fut, sa réaction ne restait que de la pitié. De la pitié pure et dure. Elle avait pitié. Pitié de lui.

      Kate - « Non, il est hors de question que je te laisse seul ce soir. »


    La jeune fille ne semblait pas convaincue. Le jeune homme voulait rester seul. Mais elle en rajoutait toujours.

      Kate - « Et je n'ai vraiment pas envie de dormir. »


    Intérieurement, Théodore se maudissait d'avoir rencontré la demoiselle à la volière. Sans cette rencontre, rien ne serait arrivé.

      Kate - « Je resterais près de toi. »


    Il fallait qu'elle arrête. Lui n'avait aucunement envie de rester en sa compagnie. Il avait perdu. Perdu cette guerre qu'il voulait remporter. Il avait joué avec le feu et s'était brûlé. Et il en garderait d'énormes cicatrices. Maintenant, il se traitait d'incapable. C'était un incapable d'ailleurs. Il n'était pas capable de contrôler sa magie. Pas capable de captiver ses sentiments. Un incapable. Un incapable mangemort.
    C'est alors que les souvenirs de l'Incapable refirent surface.

    Flash Back.
    Un banc. Vide. Puis deux oiseaux. Une flemme. Un cri. Des cadavres. Une rivière. Une pierre. Un coup. Un visage. Ce visage. Visage maudit.

      Kate - « Pourquoi tu ne voudrais pas que je reste ? »


    Il fallait qu'elle parte. Maintenant. Théodore le savait très bien, il risquait de devenir violent, incontrôlable. Il allait dégénérer. Ses souvenirs lui revenaient à tout allure. Il ne se contrôlerait plus. Il fallait qu'elle fuit. Immédiatement.

      Théodore - « Laisse-moi. Je suis un mangemort. J'ai un mauvais caractère. Je n'ai pas besoin de me justifier. Tu dois m'obéir. Je t'ordonne de rentrer au château. »


    Menaçant, l'Incapable reprit sa baguette et la pointa sur le visage de la Belle.

      Théodore - « Dégage. Je me fou de toi. »


    C'était justement là le problème. Il ne se foutait pas du tout d'elle. Bien au contraire. D'ailleurs, d'avancer de telles paroles lui déchira le cœur. Mais il n'en laissa rien percevoir. Son regard était strict, lui ordonna de se rabaisser à ses ordres sans discuter.
    Au fond, l'Incapable s'en voulait. Il avait mal de lui infliger cette sentence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Serpentard.
Kate Trycia Black
Batteuse | Serpentard
Batteuse | Serpentard



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate] Dim 7 Aoû - 17:23


« Laisse-moi. Je suis un mangemort. J'ai un mauvais caractère. Je n'ai pas besoin de me justifier. Tu dois m'obéir. Je t'ordonne de rentrer au château. »



La belle fronça les sourcils, comment osait-il lui parler de la sorte ? Kate resta complètement de marbre, ne bougeant pas d’un poil. Un mauvais caractère ? La jeune fille l’avait bien compris mais en l’occurrence elle n’en n’avait strictement rien à faire, il semblait entrain de se combattre lui-même, comme si cette bataille perdu lui faisait revenir de vieux démons. La Serpentarde y assisté totalement impuissante après tout que pouvait t’elle faire, rien et vu l’attitude qu’il commençait à avoir envers elle, la brune se vexait très rapidement et c’est ce qui était entrain de se passer.

Sans qu’elle n’y fasse attention, Théodore avais pointé sa baguette sur le visage de la jeune fille qui sursauta légèrement, ne s’y attendant vraiment pas. Son regard sombre se posa dans celui du jeune homme, très surprise de la réaction qu’il venait d’avoir envers elle. A vrai dire elle ne le comprenait plus, elle le connaissait peu très peu mais la jeune fille se demandait si lui aussi avait un masque tout comme elle, si il se forçait à être celui qu’il était.

« Dégage. Je me fou de toi. »

La jeune fille se releva brusquement, lâchant la main du jeune homme par la même occasion, reprenant sa baguette en main, le fixant sans ciller une seule seconde. Bien sur que ses paroles lui avaient fais l’effet d’un poignard dans le cœur mais elle était bien trop fière pour l’avouer. Le masque de la jeune Black venait d’être remis en place et cette fois il y resterait.

Sa main tremblait légèrement sous le coup, elle voulait simplement l’aider et il faisait sa fine bouche en ne prétendant pas avoir besoin d’aide alors qu’en cet instant il en manquait cruellement. La belle était devant lui, debout, son regard sombre, ce regard annonçant un orage dévastateur ne quittait pas celui du jeune homme alors qu’elle se mit à parler aussi calmement qu’elle le pouvait.

Tu crois être le seul à avoir un mauvais caractère mais tu te trompe fortement.

Sa langue claqua contre son palais a ses mots, par rapport a quelques minutes on aurait dis que Kate n’était plus la même, ce regard froid et hautain à fixer le jeune homme allongé en face d’elle.
En cet instant elle avait mal, s’étant laisser attendrir, elle n’y croyait pas. Comment avait-elle pu laisser tomber cette carapace rien que quelques instants, juste pour un jeune mangemort.

Au plaisir de ne pas te recroiser Théodore.

La belle tourna lentement les talons, gardant sa baguette serrée entre ses doigts, marchant rapidement dans l’herbe fraiche du terrain de Quidditch, la nuit commençait a prendre fin et le temps était entrain de s’éclaircir, la brume était toujours aussi présente mais le soleil allait commencer a pointer le bout de son nez d’ici quelques heures.

Kate marcha quelques instants avant de sortir du terrain, regardant un instant les débris du grand portail de fer, une fois loin et que le jeune homme ne pouvait plus la voir, la belle tourna et se laissa glisser contre la grande parcelle de bois qui tenait une des tribunes, soupirant longuement, elle chercha dans sa cape et sortit une cigarette, une chose moldu certes mais qui calmer quelque peu son impulsivité. A l’aide d’un sortilège informulé la brune alluma le bout de ce bâton de nicotine, elle inspira longuement et recracha la fumée dans l’air saturé, sa tête se posant contre le mur, ses paupières se fermant lentement, sans un mot.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Théodore E. Amvrossi
Mangemort
Mangemort



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate] Dim 7 Aoû - 18:01






    Jamais, jamais il n'aurait eu l'envie de virer la fille de la sorte. Il en souffrait. Surement. Mais ne le montrait pas. Il ne se l'avouait même pas. En effet, c'était comme si une autre personne s'était emprise de son corps. Il se sentait démuni face à la situation. Il ne savait plus vraiment quoi faire.
    La baguette pointait sur le visage de Kate, il attendait patiemment sa réaction.
    Enfin, elle parla, d'un voix sèche et explicite.

      Kate - « Tu crois être le seul à avoir un mauvais caractère, mais tu te trompes fortement. »


    Théodore ne bronchait pas. Il restait à la regarder, son regard froid et dévoué de sentiments.
    Elle reprit la parole.

      Kate - « Au plaisir de ne pas te recroiser Théodore. »


    En effet, le plaisir était surement partagé. Mais au fond de lui, l'Incapable s'en voulait surement et regrettait d'avoir eu de tels propos. Mais il restait sur sa position.

      Théodore - « Plaisir partagé. »


    Le mangemort avait bredouillé ses paroles dans ses dents. Kate était beaucoup trop loin pour entendre ce qu'il avait dit.
    D'un coup de baguette, le portail se referma, l'enfermant dans l'enceinte du terrain. Un sourire mesquin, il regarda le ciel et s'allongea de tout son long sur l'herbe.
    Ça y est. La potion avait enfin fait son effet. Bientôt, les cicatrices seraient presque toutes guéries. En attendant, il patienta en faisant tourner son bâton de bois entre ses doigts jusque plus aucune douleur ne surgissent.
    Des détraqueurs passèrent au dessus de lui.
    En un instant, le mangemort disparut dans une fumée noire.

    Au cimetière, l'espace était silencieux. Il était là. Entre deux pierres tombales.

      Théodore - « Maître. »


    Le Lord se retourna et dévisagea le mangemort. Un long silence s'installa. Théodore s'inclina, vénérant son supérieur avant de reprendre la parole.

      Théodore - « Serpentard, Maître. Elle serait parfaite. A nos côtés. »


    La voix de Voldemort raisonna dans sa tête. « Patience, garnement. Tu m'auras bien déçu. »
    Se relevant, Théodore dévisagea son Maître qui, baguette pointée sur l'Incapable, murmura un sortilège peut inaudible, avant d'un rayon ne toucha le mangemort.
    Le Sortilège Impardonnable résonna dans sa tête, Endoloris.
    Se tordant de douleur, ses yeux se remplissant de sang, virant lentement au rouge, son cri raisonnait dans le cimetière où personne ne pourrait l'entendre.

    Le Lord disparut enfin alors que sa voix résonnait en écho dans la tête du mangemort. « Ne me déçois plus. »

    Il le savait. La prochaine erreur lui serait fatale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Serpentard.
Kate Trycia Black
Batteuse | Serpentard
Batteuse | Serpentard



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate] Dim 7 Aoû - 20:34

« L’éphémère deviens éternité. Immortelle jouissance. »

Quelques jours plus tard.

Des paroles échangées comme des murmures puis des cris et une éclatante lumière verte, puis plus rien. La belle ouvra d’un coup les yeux, son corps venant d’entrer brusquement en contact avec le marbre froid. Quelques secondes avant de reprendre ses esprits. Tiré de son sommeil ou plutôt cauchemars de façon assez brutale, elle se releva lentement, passant sa main sur son visage pale en grognant quelques peu. Ses camarades de dortoir l’as fixaient avec de grands yeux que Kate ignora totalement, prenant cet uniforme qu’elle détestait plus que tout, allant se préparer longuement. Remettant correctement chacun de ses nombreux piercing qu’elle avait sur le visage, la belle était complètement ailleurs. Il s’était passé trop de choses ses derniers jours pour qu’elle puisse être concentrée sur sa scolarité.

Une fois la belle prête et son uniforme d’élève de Serpentarde enfilé, elle prit quelques uns de ses cahiers de cours puis sortit de la salle commune, traversant les cachots peu éclairé qui lui permettraient de sortir du repère des Vipères. L’héritière Black entra dans la grande salle, faisant tourner quelques regards, la jeune fille leurs lança un regard noir, aujourd’hui elle était loin d’être d’humeur. Comme presque tous les jours me direz-vous. S’asseyant à la table des siens, elle prit simplement un verre de jus de citrouille toujours aussi pensive, ne répondant que de brèves paroles à ses amies qui s’adressaient à elles.

Ce cauchemars, ce n’était pas la première fois qui l’as hantait la nuit mais la belle ne savais pas sa signification. Elle n’en n’avait aucune idée. Mais il fallait qu’elle y mette un terme et très rapidement, quitte à concocter une potion pour un sommeil sans rêve, cela devait bien exister. La jeune fille était très loin d’être excellente en potion. Il y avait cette nuit ou elle avait la rencontre du fameux mangemort, Kate fronça les sourcils se surprenant elle-même de penser à cela.

Elle rageait intérieurement, la façon dont il lui avait parlé alors que la belle ne lui voulait aucun mal. C’était le seul qui avait osé lui parler ainsi en même temps c’était un mangemort et pas un vulgaire élève qui laisser la jeune Black faire sa lois, il était beaucoup plus puissant qu’elle et Trycia en avait eu la preuve a de nombreuses reprises durant cette soirée. Jamais elle n’avait laissé quelqu’un voir son vrai visage et durant cette soirée elle avait abandonné son habituelle froideur et son cynisme, ses sarcasmes pour s’inquiéter du sort de quelqu’un pour se faire envoyer paitre, quelle erreur elle avait fait mais la brune s’était promis. C’était terminé à présent.

La jeune fille sortit de ses pensées, tournant la tête vers l’imposante porte de la grande salle, elle vit Théodore, baguette à la main, observant les élèves surement pour voir s’il n’y avait aucun intrus et aucuns problèmes. Posant brusquement son verre, reprenant ses livres en main, la belle marcha brusquement, ne lui adressant aucun regard, passant non loin de lui et sortit, montant rapidement par les escaliers a son prochain cours.

Elle ne fit pas grandement attention a quoi il était question a ce cours de divination, Kate dormait a moitié sur la table, rattrapant sa nuit agitée discrètement. Ce soir comme presque toutes les nuits, elle allait sortir, la verte et argent en avait réellement besoin. De solitude, de calme. Regardant les autre, ils étaient si insouciant, presque joyeux et même rieurs pour certains alors que la situation était loin de l’être. Kate avait envie de vomir, ils ne se rendaient pas compte de tout ce qui était en jeu, la plupart étaient bien trop lâche pour choisir un camp. La jeune Black attendait que la nuit s’installe avec impatience que tous ses imbéciles dorment enfin et qu’elle puisse être seule.

Très peu se rendait compte a quel point c’était dur et éprouvant de vivre avec un tel masque comme l’héritière Black. Bien entendu elle n’était pas réellement quelqu’un de très joyeux ni de même rieur mais a certains moment cela était dur pour elle de ne pas pouvoir se lâcher un peu. Et la nuit il n’y avait personne, la brune pouvait être comme elle avait envie, personne ne viendrais lui reprocher.

Sa journée se passa sans incident particulier, a part croiser le jeune mangemort souvent au détour d’un couloir, un long soupire se faisait entendre. Et un moment elle eut même un sourire mesquin en le regardant puisque ce soir au moins il ne l’a surprendrais pas. Il pensait qu’elle avait intégrer la leçon mais Kate était beaucoup entêtée qu’il ne l’avait surement pensé. Le soir elle ne prit pas la peine d’aller au repas, attendant avec patience la nuit qui s’installé peu a peu sur le château de Poudlard.

Une fois toutes ses camarades endormie, Kate délaissa cet uniforme insupportable pour un corset de couleur sombre comme a son habitude accompagnée d’un pantalon de la même couleur. La vipère se faufila rapidement hors des cachots, baguette a la main, faisant bien attention a ne croiser personne, une mauvaise une seule fois, pas deux. Marchant dans la pénombre que le château offrait a cette heure ci, marchant calmement jusqu’au passage secret qu’elle avait l’habitude d’emprunter pour sortir de cet enfer, un petit sourire venait même de se dessiner sur ses lèvres, enfin elle allait pouvoir être tranquille enfin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Théodore E. Amvrossi
Mangemort
Mangemort



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate] Lun 8 Aoû - 10:41






    Jamais il n'aurait imaginer que mes choses auraient tournées de la sorte. Après tout, c'était comme ça. Et rien ne pourrait y changer.
    Le regard de l'homme se perdait la foule. Des élèves marchaient. Chacun, croisant le regard du mangemort, baissaient les yeux. Presque, ils tiraient une petite révérence pour vénérer Théodore. Quel joie de voir des élèves obéirent de la sorte. Quel plaisir. Quelle jouissance.
    D'ailleurs, Théodore se tenait devant la Grande Salle, en partit pleine. Les élèves se goinfraient, dévorant tout ce qui pouvait se trouver sur la table. Théodore admira a réalité de ce qu'était devenu Poudlard. Grande satisfaction.
    Une fille se leva et passa près de lui.
    Kate.
    Kate Trycia Black.
    Théodore esquissa un sourire narcissique et l'ignora complètement, comme elle l'avait fait.
    Baguette en main, le jeune homme traversa la Grande Salle, longeant chacune des tables de Poudlard. Seulement, l'envie était bien trop fort, et d'un coup de baguette distrait, un Gryffondor rata sa bouche. Son bol de cervelle d'hippogriffe s'étalait sur sa robe noire et rouge. Nouveau plaisir, nouvelle satisfaction personnelle.
    Le jeune homme passait sa journée à journée à vagabonder dans les couloirs. Il réalisait des mesquineries à plusieurs élèves.
    Près de la salle commune des Gryffondor.

      Théodore - « Miss, cessez donc ses saletés avec lui. »


    La voix du mangemort avait été froide. Après tout, c'était vrai. Pourquoi des élèves, surtout de Gryfondor, s'affichait de la sorte en embrassant d'éventuels partenaires.
    D'un revers de baguette, il envoya le garçon paitre contre le mur et la jeune fille regardait avec peur le mangemort qui s'approchait d'elle. Beaucoup trop près d'elle.

      Théodore - « Que je ne vous y reprenne pas Kathy. Je pourrais changer de colère. »


    Un sourire nerveux dévisagea la jeune fille, qui s'inclina automatiquement avant de fuir, une bouffées de larmes dans la voix. Théodore rigola doucement.

    La soirée passait, et aucun élèves ne promenaient les couloirs. Théodore s'installa à une fenêtre du château et admira la vue
    Les détraqueurs étaient toujours là, ils attendaient avec patience que le Bien pointe le bout de son nez. A noter, Théodore attendait aussi ce moment avec impatience. Il avait tellement hâte de dégommer tous ses élèves, de ce faire un vrai festin triomphale.
    Une silhouette marchait à l'extérieur du château. Parfait. Il allait punir cette personne. Sa chevelure fut très vite reconnaissable. Kate. Trycia.
    Dans un « pop », le mangemort transplana et apparut vers le Terrain de Quidditch. C'est là que c'était produit leur dernière interaction. Histoire de rappeler des souvenirs.

      Théodore - « L'accès à l'extérieur est strictement interdit pendant la nuit. Je croyais vous avoir déjà prévenu Mademoiselle. Que dois-je fais ? Vous punir immédiatement ? Où allez-vous rentrer inconsciemment sous peu ? »


    Théodore n'avait plus aucune pitié. Il allait mettre les choses au clair s'il fallait. Il n'allait pas lui faire un si grand bien de la laisser filer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Serpentard.
Kate Trycia Black
Batteuse | Serpentard
Batteuse | Serpentard



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate] Lun 8 Aoû - 12:27

« Au soleil qui s'incline allez finissons en, et laissons s'accomplir le firmament. »

La belle marchait lentement, en ce début de soirée, le vent venait de se lever. Les longs cheveux de la jeune fille se laissant porter par cette brise, Kate esquissant un sourire par instant, enfin elle était seule. Enfin elle allait pouvoir être bien et en cet instant on pouvait déjà le remarquer sur son visage qui semblait serein. Le terrain de Quidditch la Serpentarde le regardant un instant quand elle passa prés de celui-ci, elle entendit un « pop » significatif que quelqu’un venait de transplaner non loin de la, Trycia avait déjà sortit sa baguette et fixait la pénombre mais elle entendit la voix de l’inconnu.

Ce n’était pas possible, il l’avait fais exprès, Kate en était certaine. Si maintenant elle ne pouvait plus faire ses sorties nocturnes autant qu’elle se suicide maintenant. Son regard était redevenu froid et son sourire s’était complètement effacer de son visage, les yeux sombres de Kate fixait Théodore d’un regard noir. En cet instant la jeune fille le maudissait comme jamais, il avait surement mieux a s’occuper alors qu’il l’as laisser faire sa sortie tranquille, la verte et argent ne faisait rien de mal.

« L'accès à l'extérieur est strictement interdit pendant la nuit. Je croyais vous avoir déjà prévenu Mademoiselle. Que dois-je fais ? Vous punir immédiatement ? Où allez-vous rentrer inconsciemment sous peu ? »

La jeune fille leva les yeux au ciel, voila qu’il lui sortait son discours habituel de petit mangemort, ses doigts se serrant de plus en plus sur sa baguette. Voila qu’il faisait en plus comme si il ne l’as connaissait pas, Kate fronça légèrement son nez fin, bien sur que cela lui faisait mal mais jamais elle ne l’avouerait, encore une fois sa fierté était bien trop surdimensionné pour pouvoir se permettre de se donner le luxe de pouvoir montrer ce genre de chose.

Fous-moi la paix Théodore.

Des mots balancés comme ça, froidement comme à son habitude. Le toisant une nouvelle fois avant de reprendre son chemin rapidement, remettant son capuchon sur sa tete, ayant pris la précaution de murmurer un « Protego » pour ne pas qu’il l’attaque même si elle savait que ce n’est pas cela qui allait l’arrêter, soupirant longuement, décidemment en ce moment le sort s’acharner complètement sur elle.

La belle avançait rapidement en direction du lac, a la lisière de la foret interdite, c’était un endroit ou elle allait souvent et que personne ne l’avais jamais déranger. Il n’y avait que son cousin qui savait que la jeune fille sortait souvent et que c’était ici qu’elle se cachait généralement. Fermant un instant les yeux, ce soir elle n’avais pas la force de se battre, ses cauchemars l’as fatigué nettement et mettait ses nerfs a rudes épreuves mais hors de question qu’elle rentre au château pour aller se coucher, c’était presque encore pire pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Théodore E. Amvrossi
Mangemort
Mangemort



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate] Lun 8 Aoû - 20:56






    Ce n'aurait été qu'un rêve, qu'une envie simple et insuffisante, s'il n'avait pas tout simplement dépassé les bornes. Même le Grand aux pouvoirs insurmontables l'avait puni, ridiculisé, presque démuni de ses fonctions. D'ailleurs, ça en aurait arrangé plusieurs si le mangemort s'était retrouvé à la rue, avec comme seul ami sa baguette. Il ne fallait pas se leurrer. Théodore n'avait pas beaucoup d'amis. A vrai dire, il n'en avait pas du tout. Il n'était pas vraiment aimé. Il le savait très bien. Jamais il n'avait eu ce que l'on appel une personne de confiance dans son cercle d'ami. Jamais il n'avait ressentit le besoin de se consoler sur l'épaule de quelqu'un. Il avait toujours agi seul, même si cela lui faisait parfois mal, même si celui ne lui permettait pas de bien se faire voir. Mais étant depuis sa petite enfance un homme renfermé et sûr de lui, il n'avait jamais éprouvé ce besoin de se retrouver avec quelqu'un. Cependant, parlons d'amitié. En amour, il avait eu cette belle femme, qui avait su le rendre heureux, lui faire connaître ce qu'était le bonheur. Il avait su être amoureux. Mais c'était du passé. Il avait changé depuis. Et l'avait même tué. Pour des raisons qu'il était le seul à connaître, et qu'il ne dirait jamais. C'était surement même ça qui le rendrait un peu fou par moment. Après tout, il avait peut être besoin de quelqu'un. Amicalement. Il ne se sentait pas près à retourner dans une relation avec quelqu'un. Surtout que ses choix avaient même changés. Nous n'en dirons pas plus. Gardons le secret. Mais dans la tête du mangemort, c'était l'hécatombe.
    La jeune fille murmura quelques paroles et s'enfuit. Théodore ne la retenait même plus. Il avait tellement mal. Mal de tout. Mais n'en laissait rien ressortir. Il était fier de ce qu'il avait fait, fier de ce qu'il avait dit. Il était tellement fier ! Mais pour rien au monde il n'arrêterait les choses là. Il avait beau retourné les choses dans tous les sens, il n'y changerait rien. Il était comme il était. Il fallait l'accepter. Mais ce qu'il ressentait en ce moment même lui parut tellement bizarre.
    Le jeune homme regarda la fille s'éloigner. Il disparut.
    Pendant son vol en tant que mangemort dans la fumée noire, il repensait à tout ce qui s'était passé. Durant son passé. Il avait mal. Tellement mal.
    Les images revenaient à tout allure.
    Souffrance.
    Terreur.
    Souffrance.
    Peur.
    Souffrance.
    Le jeune homme replongea au sol, ne cherchant pas à continuer. Il risquait de tomber et se faire mal à trop penser.
    Il se rapprochait de la jeune fille et réapparut quelques pas derrière elle. Elle ne l'avait surement même pas entendu.
    Il la regarda longtemps avant de l'interpeller.

      Théodore - « Kate. Attends Kate. »


    Il attendit quelques secondes, sans bouger.
    Il continua enfin à parler.
    Il avait une boule au ventre.

      Théodore - « Kate. J'ai peur de te perdre. Je m'en veux un petit peu. »


    Il ne s'excuserait pas. Mais les mots sortaient tout seul.

      Théodore - « J'ai envie de. Envie de. De te serrer contre moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Serpentard.
Kate Trycia Black
Batteuse | Serpentard
Batteuse | Serpentard



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate] Lun 8 Aoû - 21:42

La jeune fille avançait rapidement, regardant parfois derrière elle mais le jeune mangemort n’était plus la, avait t’il eu mieux a faire que de lui donner une correction pour le nouvel affront qu’elle venait de lui faire en lui répondant d’une façon qui n’était aucunement respectueuse et pour avoir désobéis au règlement de l’école qui stipulé qu’aucun élève ne devait être en dehors de son dortoir a l’extinction du couvre feu.

Kate repartit dans ses pensées, ses pas l’as menèrent jusqu’au lac noir ou la lune y appliqué parfaitement son reflet, la belle eut un petit sourire qui se coupa rapidement lorsqu’elle entendit de nouveau la voix de Théodore qui lui demandait d’attendre, la brune se tourna lentement pour pouvoir l’observer, gardant sa baguette entre ses doigts, c’était peut être une de ses nombreuses ruses et la jeune vipère restait très méfiante.

« Kate. J'ai peur de te perdre. Je m'en veux un petit peu. »

La belle écarquilla les yeux à ses paroles, n’arrivant pas à garder un visage sans aucune surprise puisque en cet instant c’était totalement impossible. Jamais elle n’aurait pensé que quelqu’un aurait pu lui dire cela et surtout pas le jeune mangemort.

J'ai envie de. Envie de. De te serrer contre moi.

Ses yeux sombres ne quittait pas celui du mangemort, elle essayait de décelait si c’était un mensonge ou bien la vérité, si il s’excusait réellement de la façon peu respectueuse de la façon dont il lui avait parlé au terrain de Quidditch, il y a quelques nuits maintenant. Et puis le brun avait envie de la serrer contre elle, Kate pinça un instant sa lèvre inférieure piercer. Devait t’elle rendre les armes et finalement reposer son masque, la jeune fille resta silencieuse quelques instants, sa confiance, il n’y avait qu’une personne dans ce monde qui l’avait entièrement devait t’elle la donner a Théodore sans savoir les conséquences, devait t’elle prendre ce risque. Un murmure simplement.

Et bien tu attends quoi dans ses cas la… ?

La belle baissa sa baguette, la brune devait aussi apprendre à baisser les armes en cet instant. Et c’était la première fois de sa vie qu’elle s’autorisait à le faire, non sans une certaine appréhension pour être exacte, la vipére toujours hautaine, sans peur et sans reproche ne montrait rien, jamais, même si au fond d’elle, elle aurait aimé hurler souvent sa colère ou même son désespoir, ce n’était pas digne d’elle. C’était l’éducation stricte que lui avait forgé sa mère depuis son plus jeune âge et la belle avait finis par assimiler la chose sans plus se poser aucune question.

Il n’y a que la nuit ou enfin la belle se sentait libre, prisonnière de personne et surtout pas d’elle-même et ce n’était pas un vulgaire règlement qui allait l’empêcher de pouvoir sourire dans la pénombre, depuis sa première année, Kate avait pris l’habitude de sortir ainsi, quelques fois accompagnée de son cousin ou bien d’une de ses camarades mais la plupart du temps la jeune fille venait seule et c’était ça qu’elle appréciait par-dessus tout. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres alors qu’elle s’approcha pour faire un pas en direction du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Théodore E. Amvrossi
Mangemort
Mangemort



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate] Mar 9 Aoû - 15:07






    Le regard de Théodore fixé la jeune fille. Que faisais t-il ici ? Pourquoi ne partait t-il pas ? Les mots sortaient de sa bouche, sans vraiment avoir un contrôle. Il lui demanda de le prendre dans les bras. La jeune fille murmura quelques paroles à son égard.

      Kate - « Et bien, tu attends quoi dans ses cas là ? »


    La jeune fille avait emboîté le pas, se dirigeant vers le mangemort immobile. Théodore écarta les bras et laissa la jeune fille se blottir contre lui. Théodore la serra légèrement. Il ferma les yeux, sa tête posée sur le haut du front de la jeune fille.
    Le moindre contact de la peau de la jeune fille laissait une vague de frissons lui parcourir le corps. Il laissa ses souvenirs remontaient à la surface. Il n'aurait surement jamais dû faire ça. Il allait en payer le prix. Il devenait fou. Totalement fou. La schizophrénie le prenait à petit feu.

      Théodore - « Je n'arrive plus à avancer sans toi. »


    Les larmes montaient lentement dans les yeux du mangemort. Jamais il n'aurait pleuré en public. Jamais il n'aurait montré sa souffrance. Seulement, avec Kate, tout ressortait, c'était tellement différent des autres personnes.

      Théodore - « Je n'arrive plus à avancer sans toi. »


    Les yeux du jeune homme s'ouvrirent. Il regardait la chevelure de la jeune fille qui avait bien changé. Il était même dans leur chambre. La chambre de Séléna. Sa belle.

      Théodore - « J'ai trop souffert de ton absence. »


    Théodore se recula un peu. Séléna lui faisait face. D'ailleurs, elle ne lui faisait pas face. Il avait bien Kate devant lui, mais sa folie lui faisait croire qu'il avait sa femme devant lui.

      Théodore - « Tu m'as déçu. Beaucoup trop déçu mon Amour. Ce que tu as fait à Nathan est inconcevable. Tu m'as beaucoup trop fait souffrir. »


    Le jeune homme laissa une larme dévaler sur sa joue avant de s'écraser sur le sol.

      Théodore - « Comment tu oses ? Comment as-tu oser ? »


    Théodore récupéra sa baguette dans la poche de sa robe de sorcier.

      Théodore - « Tu es revenu à la vie ? Je n'en reviens pas. Qui es-tu donc ? Séléna. Pourquoi ? Pourquoi m'as-tu fais ça ? »


    Théodore laissa un flot de larmes dévaler sur son visage appeuré.

      Théodore - « Tu n'avais pas le droit. C'était notre fils. Notre fils Séléna. Notre fils. Tu es immonde. »


    Théodore lâcha sa baguette qui tomba sur le sol. Il s'agenouilla, comme pour prier, vénérer sa femme Séléna qui n'était autre que Kate.

      Théodore - « Tu as tué notre fils Séléna. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Serpentard.
Kate Trycia Black
Batteuse | Serpentard
Batteuse | Serpentard



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate] Mar 9 Aoû - 15:42

La belle baissa un instant les yeux en venant tout doucement dans ses bras, Théodore refermait lentement son étreinte autour du frêle corps de Kate, sa tête posée sur le front de la jeune fille. Trycia ne bougé pas, restant au creux de ses bras sans un mot. Jamais elle n’avait trop laissé quelqu’un l’approcher de la sorte mais en cet instant tout était étrange comme irréel à vrai dire, le vent balayer doucement les deux jeunes, la brune finissant par lentement fermer les yeux, sa cape voletant lentement derrière elle.

Des paroles de la part du jeune mangemort, la jeune fille releva lentement la tête pour l’observer, fronçant légèrement les sourcils. Il n’arrivait plus à avancer sans elle, la brune aurait presque ris vu la situation mais en observant le brun, des larmes. La vipère l’observé en silence sans rien oser dire, se sentant quelque peu mal a l’aise. Souffert de son absence ? Kate commencé sérieusement a penser que le jeune homme avait perdu la tête mais elle préférait rester silencieuse et se contenter d’observer.

« Tu m'as déçu. Beaucoup trop déçu mon Amour. Ce que tu as fait à Nathan est inconcevable. Tu m'as beaucoup trop fait souffrir. »


L’héritière Black se recula brusquement, mais que lui arrivait-il, décidemment ce soir était vraiment encore une fois une soirée spéciale. La belle plongea son regard sombre de celle humide du jeune homme, essayant de comprendre ce qui pouvait lui arriver alors qu’il y a quelques minutes il semblait totalement normal. Kate resta bouche bée quand elle entendu enfin un prénom, Séléna. Le mangemort l’as prenait pour une autre.

Aucune des paroles n’échappé à la jeune fille qui le regardait attentivement. Revenue à la vie ? Donc la personne que Théodore avait citée était donc morte. Et apparemment un fils, le mangemort avait t-il eu un fils ? Après tout la vipère ne le connaissait que très peu et ignorer tout de lui ou presque. Kate était comme figée par toutes les paroles que Théodore était entrain de dire puis les larmes qui roulaient sur le visage du jeune homme.

« Tu as tué notre fils Séléna. »

La verte et argent ouvrit des yeux rond comme des billes alors Théodore venait de s’agenouiller au sol en laissant tomber sa baguette, la belle pinça un instant ses lévres, mal a l’aise comme jamais, ses mains prirent doucement celle du jeune homme en murmurant.


Théodore ? C’est Kate. Je ne suis pas Séléna, quesqu’il te prends ? Je suis Kate, regarde moi.

Elle essaya de le faire se relever lentement, mais sa force physique n’était pas non plus très élevée, pas que Théodore soit gros bien entendu c’était complètement faux. Un léger soupire, face a cette situation la jeune fille était quelque peu perdu a vrai dire, ne sachant comment agir et surtout réagir.

Calme toi, je ne suis pas celle que tu penses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Théodore E. Amvrossi
Mangemort
Mangemort



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate] Mar 9 Aoû - 16:12






      Kate - « Théodore ? C'est Kate. Je ne suis pas Séléna. Qu'est-ce qu'il te prend ? Je suis Kate. Regarde-moi. »


    Le jeune homme entendait ses paroles en écho dans sa tête. Pourtant, elle ne changeait pas d'apparence. Il avait bel et bien Séléna en face de lui. Ses longs cheveux châtains, ondulés. Son regard bleu perçant. Ses lèvres pulpeuses. Son nez finement en harmonie avec son visage. Ses longues jambes. Sa tunique bleue que Théodore aimait tant. Ses chaussures à talons. C'était bien elle. Il parlait à Séléna. Kate n'était pas là.

      Kate - « Calmes-toi. Je ne suis pas celle que tu penses. »


    Sa Belle était à présent tout près de lui. Elle avait posée ses mains sur son visage. Il regardait son regard perçant. Et pourtant, il voyait au fin fond de ses yeux le visage de Kate. Si loin. Mais il était persuadé que c'était bien Séléna qui lui faisait face, rien qu'elle. Il en était certain.
    Les yeux de Théodore commençaient à prendre une tournure rosée, par ses larmes qui, à présent, avaient cessées.

      Théodore - « Séléna. »


    Thédore regardait le visage de sa Douce. Il avait posé ses mains sur ses jambes. Il était si près. Il s'approcha tellement près qu'il aurait pu l'embrasser à tout moment. Il sentait son parfum. Son doux parfum. Ce qui lui rappelait tant de souvenirs. Quand elle partait au petit matin, dans ses soirées, leur rencontre. Théodore fermait les yeux et humait son parfum à grandes bouffées. Il ne pleurait plus du tout. Il souriait.

      Théodore - « Mon amour. »


    Un rire nerveux sortait de la bouche de Théodore.

      Théodore - « Tu m'as enlevé mon rôle de Papa. Je ne suis plus Papa. Par ta faute. »


    Théodore continuait de rire, nerveusement, une larme refaisant surface au coin de son oeil.

      Théodore - « Tu m'as enlevé la plus belle chose qui me soit arrivée. Tu es vraiment une ordure, mon Amour. Je n'ai jamais cessé d'aimer la Traître que tu es. »


    Théodore s'approcha d'un coup de la jeune fille, qu'il croyait être Séléna, et l'embrassant passionnément, prenant le temps de goûter une nouvelle fois à ses lèvres.
    Il fermait les yeux. Et ce ne fut qu'en les réouvrant qu'il s'aperçut que ce n'était autre que Kate.

      Théodore - « Kate ? Mais... Qu'est-ce qui se passe ? Kate ? Où es Séléna ? Kate ? Kate ? Répond moi ! Kate ? »


    Les mots de Théodore sortaient si vite que la jeune fille ne pouvait même plus parler. Il était à la fois apeuré et effrayé. Théodore tomba sur le sol, s'asseyant, alors que sa baguette roula plusieurs mètres plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Serpentard.
Kate Trycia Black
Batteuse | Serpentard
Batteuse | Serpentard



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate] Mar 9 Aoû - 16:29

La jeune fille restait complètement figée, après tout que pouvait-elle faire d’autre. Le passé de Théodore l’as choqué, il avait l’air si torturé et Kate commençait à relier les phrases entre elles. Silencieusement la verte et argent observé le brun, il semblait dans une folie certaine a la prendre pour sa femme qui apparemment avait tué Nathan leurs fils. Une chose était sure, ce soir elle aurait une fois de plus du mal à dormir avec tout ce qui ce passé en cet instant.

N’arrêtant pas de prononcer un prénom autre que le sien, la jeune fille reculait de quelques pas sans rien pouvoir rien dire. N’étant finalement qu’une spectatrice a la démence du jeune homme en face d’elle. Le brun posa ses mains sur les jambes de Trycia qui ne cilla pas, pinça simplement nerveusement ses lèvres une fois de plus dans la soirée.

« Tu m'as enlevé la plus belle chose qui me soit arrivée. Tu es vraiment une ordure, mon Amour. Je n'ai jamais cessé d'aimer la Traître que tu es. »


Je ne suis pas une traitre Théodore. C’est Kate, regarde moi ! Serpentarde ! Tu sais celle a qui tu as mis une raclée à la volière !

Mais à peine qu’elle est finis sa phrase que les lèvres du jeune homme venait de prendre possession de celle de l’héritière Black qui ne bougea pas pendant une fraction de seconde, choqué par ce qui était entrain de se passer. Pendant un instant elle finit par prendre part au baiser passionné qui lui offrait Théodore. En théorie bien sur mais qu’importe pour une fois Kate avait cessé de penser en sentant les lèvres du jeune mangemort sur les siennes.

Leurs lèvres se séparèrent lentement et la jeune fille se recula lentement comme choqué par ce qu’elle venait de faire et apparemment Théodore aussi venait de retrouver ses esprits, il n’arrêtait pas de prononcer son prénom, la baguette du jeune homme roula un peu plus loin et Kate la ramassa, reprenant calmement ses esprits en essayant de trouver une explication convenable a ce qui venait de se passer. La jeune fille baissa un instant la tête et finis par murmurer, une nouvelle fois mal a l’aise.

Tu m’as pris pour cette Séléna je crois… Tu ne m’as pas écouté quand je te disais que c’était moi.. Enfin voila quoi..

La jeune fille se recula de nouveau comme si elle avait un peu peur qu’il l’as prenne de nouveau pour cette femme dont elle ne savait rien a part qu’elle avait tué le fils de Théo. La belle soupira longuement, passant sa main dans ses longs cheveux ébènes, glissant ses doigts entre ses deux yeux pour tripoter son piercing nerveusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Théodore E. Amvrossi
Mangemort
Mangemort



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate] Mar 9 Aoû - 21:14






    Les erreurs sont humaines après tout.
    Et une erreur se répare.
    C'est déontologiquement prouvé !

    Le jeune homme ne comprenait plus rien. Il parlait à sa Belle Séléna, la femme de sa vie, celle qui lui avait permis de devenir Papa, et voilà que maintenant, il se retrouvait face à Kate sans comprendre.
    Le jeune homme ne savait plus où se mettre. La jeune fille lui dit qu'il s'était trompé de personne. Mais tout semblé réaliste. Tellement réaliste.
    Elle ne pourrait jamais comprendre. Sans un mot, il lui prenait sa propre baguette que Kate avait ramassé, et prononça quelques paroles.

      Théodore - « Tu ne pourras comprendre sans le vivre. Je viole le Sortilège d'Impassibilité. »


    Il murmura un sortilège, et toucha lentement et délicatement du bout de sa baguette le corps frêle de Kate.

    A présent, Kate était Théodore. Elle visionnait parfaitement ce qu'avait vu Théodore. Elle était le mangemort. Elle le voyait de ses propres yeux, jusqu'au moindre détail.




    « Terrible évènement ».

    Théodore arrivait à son domicile, une maison en plein cœur de Londres. Il pénétrait dans la maison et trouvait sa femme, Séléna, lui préparant une pizza à la crème, comme Théodore les préférait. Puis, il chercha son enfant dans la maison.
    Nathan n'avait que 2 ans. Il était brun, des yeux verts perçant. Une bouille à croquer. Tout ce qu'un couple de jeune parent rêve. D'ailleurs, Théodore était fou de son petit. Il l'aimait tellement, énormément. Pour rien au monde il ne le laisserait tomber.
    Il questionna Séléna pour savoir où elle avait leur enfant. Dans un rire effacé, la Belle lui répondit qu'elle l'avait isolé quelques minutes au grenier. Théodore grimaça et prit le pas vers le grenier.
    En ouvrant la porte, il retrouva le corps de son enfant, pendu par les pieds.
    Le cri de terreur résonna dans la maison. Il se jeta sur l'enfant, le détacha. Les larmes ne se comptaient même plus sur son visage.
    Il tenta de réanimer l'enfant. En vain.
    Sa femme débarqua, sa baguette à la main. D'un coup de baguette, elle envoya Théodore contre le mur et le figea d'un maléfice du saucisson. Théodore ne pouvait plus bouger. Seulement regarder. Ses sanglots et ses cris se faisaient redoutables.
    Séléna plongea la tête de l'enfant dans un bassine d'eau remplie, rigolant. Elle prononçait à tu-tête « Tu as été vilain aujourd'hui. »
    Théodore l'aurait tué à l'instant même. Et ce ne fut que quand le sortilège prit fin qu'il put retoucher son enfant. Seulement, il était beaucoup trop tard. Elle l'avait tué. Théodore aurait tout donné pour lui, et sa femme venait de tout briser.
    Il l'aurait tué de ses propres mains si elle n'avait pas fuit.
    Théodore pleura encore et encore, plongeant son visage dans le ventre de son enfant.




    Tout ce qu'il avait vécu, Kate allait ressentir exactement les mêmes sensations, les mêmes sanglots. Elle allait pleurer comme lui, se sentir de la même manière. Et ce jusqu'à ce qu'il relâche le contact du corps de la jeune fille et de sa baguette.




    Théodore en était fou. Il en serait toujours fou. Son enfant. La prunelle de ses yeux. Il s'en voulait de ne pas avoir été là. De ne pas savoir pourquoi elle lui avait opté la vie aussi rapidement. Deux ans.




    Théodore relâcha le contact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Serpentard.
Kate Trycia Black
Batteuse | Serpentard
Batteuse | Serpentard



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate] Mer 10 Aoû - 1:19

La jeune fille hocha simplement la tête, ne comprenant pas trop tout ce qui ce passé ce soir, c’était un peu beaucoup trop pour elle. Elle le vit murmurer un sortilège et pointer sa baguette sur Kate, la belle ferma un instant les yeux et quand la brune les rouvris. C’était un décor complètement différent que celui de la nuit et du lac en face d’elle, la jeune fille voyait tout ce que Théodore avait vu durant cet épisode qu’il était entrain de lui faire partager.

L’héritière Black regardait la scène dans les moindres détails, cela lui faisait bizarre de ressentir les moindres émotions du jeune mangemort, la verte et argent vit la femme en question. Séléna, en effet elle était d’une rare beauté, Kate en aurait presque eu une pointe de jalousie si la situation n’avait pas été si macabre. Théodore cherchait son fils et Kate sentit son cœur se serrer brusquement de quand par les yeux du brun elle vit le petit garçon pendu par les pieds dans ce fameux grenier.

Mais c’était d’une cruauté insoutenable et la jeune fille sans connaitre l’histoire était déjà en colère contre cette fameuse femme. Comment pouvait t’on faire de mal a un petit être si innocent. Un enfant qui était totalement incapable de se défendre mais simplement de subir. Théodore essayait de réanimer son fils et sans que Kate s’en rende compte, les larmes lui étaient montés aux yeux et inondée son regard sombre.

La scène lui paraissait complètement irréaliste et le fait de ressentir les moindres ressentis de Théodore lui faisait davantage mal. Cette scène était totalement horrible, Kate en avait mal au ventre, elle était totalement choquée. La belle se retint de pousser un cri quand elle vit la femme du jeune mangemort mettre la tête du bébé dans l’eau.

La belle ressentait la douleur du jeune homme et cela l’as torturait complètement, a présent elle comprenait complètement la douleur du brun et l’a douleur l’as transpercé complètement, des larmes roulaient sur ses joues pales sans qu’elle n’y puisse quoi que ce soit, c’était la première fois qu’elle pleurait ainsi a vrai dire, jamais elle ne s’était lâcher a ce point. A montrer réellement sa douleur devant une personne, jamais elle n’avait osé mais en cet instant la belle avait l’impression de totalement exploser.

Kate comprenait a présent le caractère, le comportement du jeune mangemort. Même si parfois cela n’excusait pas certaine chose. Sa femme avait tué son enfant et le jeune homme avait du subir cette vision et c’est certain qu’il devait en souffrir atrocement, personne ne se remets réellement de la perte de son sang, de sa chaire.

Le jeune homme relâcha le contact et la belle réouvra brusquement les yeux, reprenant son souffle comme le pouvait, finissant par s’assoir assez brusquement sur le sol a son tour. Ne disant strictement rien, ses sanglots se calmant doucement, la belle ferma un instant les yeux, soupirant longuement, gardant sa baguette toujours aussi serrée entre ses doigts, le silence s’était installer, la belle avait toujours cette vision horrible qui lui repassait dans la tête, même si ce n’était pas son passé. Certes. Mais Kate était jeune et malgré ce caractère de personne qu’elle essayait de se donner en cet instant c’était tout le contraire et pour une fois elle n’en n’avait strictement rien a faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Théodore E. Amvrossi
Mangemort
Mangemort



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate] Mer 10 Aoû - 13:26






    Tous les souvenirs avaient ressurgis de plus en plus vite, laissant Théodore dans un état de latence. Il ne savait plus trop quoi faire.
    Son sortilège avait marqué. Kate avait pleuré, et surement ressenti tout ce qu'il pouvait avoir dans le cœur. Mais elle n'en savait presque rien. Ce n'était qu'une infime partie de son passé.
    La jeune fille se posa sur le sol. Plus un mot ne trahissait ce silence de plomb. Mais Théodore ne pouvait pas s'arrêter là. Sans lui laissait le temps de reprendre son souffle et ses esprits, il retoucha la jambe de la Belle avec sa baguette.




    « Souvenirs mortels »

    Théodore s'avança face à la foule.

      Théodore - « Et ce ne serait sans sa précieuse aide que je ne serait à présent voué à ce désastre. »


    Le Ministère de la Magie attendait, patiemment.

      Théodore - « Veuillez croire, Messieurs, que je n'aurais jamais voulu aller si loin. »


    Sans un mot, la porte s'ouvrait à la volée, et Séléna débarquait en trompe dans le bureau.

      Séléna - « Ce ne serait sans compter sur sa Marque. Les Ténèbres. Il n'est pas des nôtres. »


    Sous la stupéfaction du Ministère de la Magie, Séléna délaya sa baguette à toute vitesse et tenta d'expulser Théodore, qui évita instantanément le sortilège.
    Théodore sortit sa baguette et la pointait sur sa Belle. Sa femme. Celle qui c'était toujours juré de rendre heureuse qui, à présent, le trahissait comme un bon à rien, lui faisant vivre ses pires cauchemars.
    Le Ministère prit peur et sortit de la pièce. Il allait surement appeler la sécurité. Et Théodore se retrouverait avec de redoutables sorciers en face de lui. Et ce serait la perte assurée.

      Séléna - « Maintenant, ton fils n'était qu'un bon à rien. Je suis de ton côté mon Amour. »


    Pour la première fois, Théodore pouvait admirer la Marque des Ténèbres qu'elle avait tant cachée. C'était elle aussi un mangemort. Et pour rien au monde Théodore ne le savait. Il en était fou.

      Séléna - « Mais il n'y a pas de place pour nous deux. Ton fils aurait été un excellent sorcier. Il aurait été. Je suis tellement fier de lui avoir appris à nager ! »


    Le rire de la Déesse résonnait dans la salle, alors que Théodore tombait à genoux, hallucinant à chacune de ses paroles.

      Séléna - « Et ce n'est pas tout. Je vais te dire une chose qui te torturera. Tu ne pensais pas ça de moi, mais... »





    Théodore relâcha sa baguette de la jambe de Kate et s'allongea de tout son long sur le sol. Il ne voulait pas en dire plus. Kate en avait assez vu. Elle ne connaissait pourtant rien de cette histoire. Le pire restait à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Serpentard.
Kate Trycia Black
Batteuse | Serpentard
Batteuse | Serpentard



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate] Mer 10 Aoû - 15:51

Le silence s’était totalement installer et aucun des deux, ne semblait vouloir le briser. La belle avait ramené ses jambes contre elle, son regard ne fixait rien de spécial, ses yeux sombres était comme dans le vide. Il y avait longtemps que quelque chose ne l’avait pas touché ainsi, son cœur était complètement serrer comme si Kate allait manquer d’air. La vipère le vit tendre sa baguette vers lui et elle comprit que rien n’était terminé, la brune ferma simplement les yeux, attendant que les images lui parviennent.

Le Ministre de la magie était la, ce qui fit froncer les sourcils, Théodore semblait vouloir lui faire croire qu’il était de son coté et un sourire en coin ne pu que s’étirer sur ses lèvres, un court instant. Quelqu’un arriva en trombe et la jeune fille se doutait déjà de la personne en question, cette Séléna, cette femme qu’elle trouvait complètement folle a lié. Elle venait de dévoiler l’identité de Théodore et Kate restait toujours dans le sombre, ne comprenant pas le comportement de la jeune femme ni même ses intentions.

Les nouvelles paroles de la femme firent froid dans le dos a Kate, comment osait-elle en rire, il n’y avait rien de marrant mais la jeune fille était sure qu’elle devait avoir de gros problèmes psychologiques pour être ainsi. Trycia écarquilla les yeux, c’était une mangemorte, une des disciples du Seigneur des Ténèbres, sa femme avait du basculer de ce coté la pour lui et pour une tout autre raison que la verte et argent ignoré.

« Et ce n'est pas tout. Je vais te dire une chose qui te torturera. Tu ne pensais pas ça de moi, mais... »

La jeune fille l’as regarda fixement par les yeux de Théodore attendant ses paroles quand le contact fut rompu et le décor sombre de la nuit qui était totalement présente près du lac revint aux yeux de la belle qui pinça un instant ses lèvres en regardant le brun s’allonger de tout son long dans l’herbe, la vipère posa simplement son menton sur ses genoux en ne le quittant pas des yeux.

Mais ? Tu ne veux pas que je puisse savoir la suite Théodore ?

Un simple murmure que le jeune pouvait aisément entendre vu qu’il n’était pas loin d’elle. Bien sur que Kate aurait voulu savoir ce qu’elle voulait lui dire, quelque chose qui le torturera, quelque chose qui a surement fait pour qu’il soit ainsi aujourd’hui mais après tout c’était le passé du jeune homme et la belle ne voulait pas s’y immiscer un peu trop, elle ne se sentait déjà pas tellement a sa place mais en même temps, si il lui avait montrer ça c’était qu’il y avait une raison et surtout pour le jugement sévère de Kate cesse envers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Théodore E. Amvrossi
Mangemort
Mangemort



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate] Jeu 11 Aoû - 12:47






    La situation avait bien changée depuis le début, plus rien n'était pareil. Théodore ne bougeait plus sur le sol, cherchant à fait valoir ses souvenirs à la jeune fille. Après tout, il n'en avait plus rien à faire, vu dans l'état mortuaire où il se trouvait. Son regard effleurait à la fois celui de la jeune fille et les étoiles, haute dans le ciel. L'eau venait s'écraser sur la terre, lentement, dans un bruit de détente.
    La jeune fille parla enfin. Elle voulait savoir la suite, la suite de sa tragique histoire. Mais Théodore ne voulait pas lui en dire plus. D'utiliser ce genre de sortilège, son corps s'épuisait et il ne pourrait peut être plus se contrôler. Mais il ne voulait pas non plus la vexer en lui refusant sa demande. Il devait lui montrer la suite, mais l'envie n'était pas du tout au rendez-vous. Il avait tellement peur de mal tourner. Que devait-il faire ? C'était beaucoup trop dur. Le choix était affreux. Après tout, elle voulait voir la suite, elle la verrait bien.
    D'un geste hésitant, Théodore rapprocha sa baguette de la jeune fille, la touchant cette fois-ci sur le bout du nez.




    « Dernier souffle, je ne reviendrais plus ».

      Théodore - « Après m'avoir supprimé ma famille, tu oses supprimer mon enfant. Tu es ignoble ! Qui sera le prochain dans ton éternel sadisme ?! »


    La Belle rigola aux éclats alors que Théodore s'énervait, manquant à plusieurs reprises de l'insulter. Il l'avait tellement insulté pour ses gestes, mais l'amour revenait trop vite. Il avait pardonné tant de fois alors qu'elle lui avait fait les pires erreurs de sa vie. Il était beaucoup trop bon, elle beaucoup trop chanceuse.
    Théodore regardait Séléna, tenant fermement sa baguette dans sa main, cachée dans son dos.

      Séléna - « Ton frère. Mais c'est déjà fait. Il est dans la piscine de ta tante, que j'ai aussi égorgé comme un bœuf ! »


    Théodore ne finissait plus par la croire. Il se disait qu'il rêvait, que ce n'était que des comtes. C'était une ordure.

    Sans ne plus rien comprendre, les images entre le salon où se passait la conversation et le lac avec Kate s'enchainait. Théodore mélangeait toutes les images, sans arriver à se captiver sur celle de sa femme. Tout s'emmêlait. Durant quelques secondes, Kate allait voir aussi ce mélange. Théodore ne contrôlait plus sa magie. Il en avait bien trop abusé, et la force de résister n'était plus là. La colère le prenait de court. Il n'arrivait même plus à reprendre convenablement ses esprits.

      Théodore - « Kate ? Séléna ? »


    Les images étaient tellement flous qu'il ne voyait plus rien. Il retira sa baguette et le sortilège prit fin, du moins, pour la jeune fille, pas pour Théodore, dont sa magie avait trop pris le dessus. Il était incontestable. Il se leva rapidement et pointa sa baguette sur Kate.
    Il voyait Kate dans le salon et Séléna au lac, puis Kate au lac, et Séléna au salon. Tout se mélangeait. Théodore tenait fortement sa tête dans ses mains, serrant les dents. Il n'arrivait plus à se contrôler. Il avait envie de hurler. Il ne se retenait plus. Avant même que Kate, où qu'elle soit, n'intervienne, il hurla à la présence du lac.

      Théodore - « Kate, Séléna ! Je ne sais pas qui tu es. Kate, si c'est toi, dégage ! Pour l'amour du ciel, va t-en ! Je vais péter une durite ! J'ai peur de ne pas me contrôler. On se reverra. Pars, maintenant ! »


    Théodore sentait la haine monter en lui, sans ne rien pouvoir contrôler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate]

Revenir en haut Aller en bas

Renaissance du Mal [Théodore &&' Kate]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HarryPotter-Hogwart2 :: Poudlard :: Terrain de Quidditch-