Rpg inspiré du 7ème livre
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez|

Et que l'air m'emporte |LIBRE|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Maison : Gryffondor
Prue Dubois
Batteuse & Préfète en chef | Gryffondor
Batteuse & Préfète en chef | Gryffondor



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Et que l'air m'emporte |LIBRE| Ven 5 Aoû - 9:54

Prue n'avait eu pas de mauvaises intentions en ne révélant rien à ses amies proches. Elle avait été d'abord, très secouée d'apprendre que son chat, qui la suivait partout, était un animagus, un humain. Un jeune homme beau et séduisant, par dessus le marché. Son coeur avait été troublé à l'annonce et il avait faillit sortir de sa cage thoracique quand Chris était apparu en humain la première fois. Elle avait fait des gros yeux, reculant, se prenant la table de la salle à manger de la maison des Dubois. Les parents étaient partit en vacances à ce moment-là et Olivier chez des amis. Chris avait donc choisi le bon moment pour tout lui avouer.

Il lui avait dit qu'il était vraiment, lui avait dit qui était ses vrais parents et ce qui s'était vraiment passé cette nuit-là. Des choses que les Dubois n'avaient pas osé raconté à la blonde. Prenant peur, elle avait essayé de fuir vers sa chambre mais Chris l'avait attrapé par le poignet. Il l'avait rassuré comme cette nuit-là en la prenant contre lui. Elle se calma. Mais elle eut par la suite du mal à digérer les informations et surtout le fait qu'il ne lui ai rien révéler plus tôt. Elle l'avait évité toutes les vacances entre la quatrième et la cinquième année. A la rentrée, seulement, quand elle bouscula Rosa dans le Poudlard Express et qu'elle comprit tout, elle digéra les informations et accepta le pardon de Chris. Elle commençait dès lors à nourrir des sentiments envers lui. Même malgré ce qu'il avait fait, il avait été assez convainquant pour calmer ses doutes. Malgré ce que disait avec véhémence Rosa, Prue croyait son fidèle compagnon.

Elle lui faisait entièrement confiance. Il l'avait toujours protégé jusque maintenant, elle le savait, si il était malfaisant, il l'aurait tué plutôt ou lui aurait fait du mal. Bien au contraire, depuis qu'il lui avait avoué, il s'était rapproché, la rassurant, la réconfortant, physiquement et moralement, la conseillant en même temps. Et même bien avant ça, il avait toujours eu le don de la réconforter, même en chat et en y repensant, à la moindre petite chose dont il pouvait aider, il le faisait toujours. Quand il manquait d'arriver quelque chose à Prue, Chris avait toujours été là pour la protéger ou lui éviter les ennuis. Griffant même une fois Drago Malefoy dans un couloir quand celui-ci eut des mots déplacés envers la blonde ...

Prue ferait toujours confiance en Chris. Son coeur battait, elle avait peur de la réaction de Chloé. C'était une des raisons, que la blonde n'avait jamais révélé à quiconque le sercret de son chat. Elle avait peur de la réaction de ses amis proches, apprenant que ce chat paresseux et calîneux, était un animagus. La deuxième raison était qu'elle avait peur aussi que quelqu'un de mauvais le sache et enlève ou tue Chris. Elle ne désirait pas une telle chose. Elle était terrifiée. Et encore plus, cette année, depuis que Voldemort a prit possession de Poudlard ... Si Voldemort apprenait que l'un de ses anciens mangemorts qui l'avaient trahit, était toujours vivant, il tuerait Chris sur le champ sans réfléchir, sans lui laisser le temps de se défendre.

Chloé s'était levé et leur tourner le dos. Prue fronça les sourcils, inquiète. Elle sentait que son amie était énervée sur le coup. Chris savait déjà pourquoi. Il n'était pas rassuré. Tant pis, c'était dit. Si il devrait à nouveau tout raconter, il le ferait. Mais et si comme Marge, Chloé n'entendrait pas raison ? La jeune fille aurait la même réaction que sa mère et rejetterait Chris et sa défense. Et il n'avait pas tort de s'inquièter. Chloé eut un ton sec et froid en disant qu'il ne devait pas lui adresser la parole. En insistant sur le vous, précisant que c'était de lui qu'elle parlait.

Elle continua sur ce ton en le traitant de salopard, choquant Prue qui se leva, horrifiée. Chloé savait tout, c'était bien ce que craignait Chris. Mais qu'est-ce que Marge avait-elle bien dire à ce sujet ? La vérité mais en plus noire. Elle n'avait sans doute pas dit ce qu'il avait dit à elle et à Peter. Le fait qu'il avait été dupé, depuis le début, par Audrey. Non, Marge n'avait pas cru à cette version apparemment vu l'état de sa fille. Prue se plaça entre Chris et Chloé, apeurée. Dans le regard de son amie, elle avait cru voir son envie de sauter sur le chat.


-Chloé ! Ta mère ne t'as sans doute pas tout raconter ! Ou alors, elle ne sait pas vraiment ce qu'il s'est passé exactement ! Oui, il a trahit mes parents ! Oui, à cause de lui, je ne pourrais jamais les connaître ! Mais il a été dupé ! Tu sais la femme qui m'a attaqué l'année dernière dans la cabane hurlante ? C'est elle qui les as tué avec Voldemort ! Elle s'est servit de Chris !
-Et je le regrette ! Très profondément, Chloé. Je ne sais pas si tu vas me croire ou non mais je te demande juste une chose. Ne dis rien à ton parrain. Si Voldemort le sait, il me tuera. Audrey la trahit ce soir-là pour m'aider à sauver Prue. Voyant le désastre que j'ai causé, j'ai essayé de sauver les filles mais je n'ai pu que sauver Prue ...


Voilà une des raisons que Rosa détestait Chris. Elle lui en voulait de n'avoir rien pu faire pour elle. Prue fixa Chloé qui demanda de lui donner une bonne raison pour faire confiance à Chris. La blonde souffla, inspirant ensuite :

-Chris m'a sauvé la vie. Il n'a peut-être pas pu arrêter le massacre mais il m'a protégé. Depuis cette nuit, il est resté avec moi en permanence. Il m'a toujours aidé de façon indirect, protéger, rassurer, réconforter ... Il a toujours été là.Si vraiment c'était un homme mauvais, il m'aurait fait du mal bien avant ... Il aurait rejoint les mangemorts de Voldemort ...

Mais il ne l'a pas fait. Cependant, était-ce des arguments assez fort pour que Chloé ne doute plus ? Prue l'espérait. Elle avait osé tout dire à son amie.

_________________

()La Folie Est Un État D'Esprit()
Prend moi pour une folle, t'inquiètes, je le suis vraiment !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Serpentard
Chloé Petrelli
Préfète en chef | Serpentard
Préfète en chef | Serpentard



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Et que l'air m'emporte |LIBRE| Jeu 11 Aoû - 21:22

    Chloé a du mal à cerner Prue. Quel philtre boit-elle pour être si aveugle sur la répercutions de son erreur ? Elle devait être une enfant lorsqu’il se présenta pour la première fois. Peut-être y a-t-elle forgé une sorte de lien familial. Prue s’est mise dans une situation indescriptible. La serpentard n’y avait pas vu que du feu. Jamais au grand jamais elle n’aurait imaginé que ce chat est en réalité un homme. Qui plus est, un homme étroitement lié à l’histoire de sa famille.

    « Oh, tu as l’air de me conter ton histoire comme si tu l’avais vraiment vu. On dirait presque un roman dicté et prédéfini. Je te savais naïve mais là… »

    Chloé aurait juré que ces traîtres mots étaient ressortis de la bouche de ce Dahl exactement de la même manière pour enrôler Prue sous son aile. La verte et argent est une grande passionnée des évènements historiques moldus. La guerre de 1940 à 1945 l’a fortement intéressée. Elle s’étonnait toujours de la façon dont un homme avait détourné des millions et des millions de personnes à sa cause. Chris n’a pas eu vraiment de mal. Une personne de son côté, ce n’est pas difficile à obtenir. Il y a toujours les plus faibles d’entres eux qui y laissent cette chance.

    Chloé faillit tourner de l’œil lorsqu’il se permit de parler de son parrain. De quel droit ose-t-il mentionner une fraction de seconde l’homme qui est le plus cher à ses yeux… ?

    « Mon parrain ? »

    Elle s’étonna et puis après réflexion, plus vraiment. Si il est resté à ses côtés, il a du tout entendre encore et encore concernant Severus. Ou bien était-il encore ami lorsqu’il devint officiellement son parrain. Dans sa façon de parler, il insinue très clairement que Rogue est un homme sans scrupules, sans sentiments humains, sans caractéristiques aimable. Cette réaction n’est pas nouvelle. Rares sont ceux acceptant que Severus ait un double visage. Même son propre père, Vincent, a parfois de sérieux doutes lorsque Chloé lui conte les longues conversations qu’ils ont de temps en temps. Des ignorants, voilà tout.

    « Contrairement à vous, mon parrain a des principes. Ce n’est pas un monstre. Ne rejetez pas votre facette aux autres. Ça non, certainement pas sur lui ! »

    Chloé l’observa avec des yeux noirs. Cette goutte était de trop. Jamais il n’aurait du lui donner cet ordre. Certes, elle n’irait pas le dire à tous les coins de portes mais elle en garde un blocage amer au fond de la gorge. Sa voix est désagréable. Sans doute parce qu’elle ne l’aime pas. Ce timbre lui transperce les oreilles de façon regrettable. Elle essaie de l’ignorer mais il n’est pas transparent. Il est là, devant elle. Si seulement elle pouvait utiliser la magie pour fuir, elle serait partie avant un drame.

    « Et puis… ne parlez pas ainsi de ma mère. Je vous l’interdis ! »

    Ne sachant plus que répondre, elle préféra sortir les crocs. Qu’il s’agisse de Prue ou de ce « Chris », aucun des deux ne peut se permettre de poser un commentaire sur sa mère. Personne ne l’a jamais fait et ce n’est certainement pas maintenant que la chose changera. Cette relation qu’elle entretient avec sa mère et plus que sacré. Sans elle, où serait-elle ? Peut-être nulle part, peut-être partout mais elle sera sans nul doute malheureuse. Voilà déjà 2 semaines que le Poudlard Express a quitté le quai de la voie 9/¾ et elle lui manque terriblement. Sa pauvre mère, qu’est-elle devenue… ?

    « Pervers… »

    Ce fut le premier mot qui lui vint à l’esprit. Si ce fameux Chris est réellement dans ses pattes depuis le tout début, ce sale matou a dû en voir des choses. Comment un adulte de cet âge peut-il encore fantasmer sur des adolescentes ? Il faut être un détraquer pour cela. En pensant cela, elle l’observa droit dans les yeux. Il semble tout sauf à un homme normal. Il a un regard à faire fuir tous les animaux chats, chiens, oiseaux et insectes confondus. Il est infâme.

    Chloé n’a plus rien à faire ici. Elle dérange, elle le remarque. L’entraînement est en route depuis près d’une demi-heure. Certains élèves risquent d’arriver d’une minute à l’autre. Il est plus prudent que cette histoire ne s’ébruite pas. Autant qu’elle parte avant de se mettre à hurler tellement fort que tous les regards se jetteraient sur le groupe. Mais n’étant pas une fuyarde précoce, elle se permit une dernière remarque avant de tourner les talons :

    « Écoutes Prue. Je vais me taire évidemment. Et tu sais pourquoi ? Pour toi. Uniquement parce que je ne veux pas te faire de peine. Mais à partir de maintenant j’aimerais que l’on se voit sans… Enfin je ne vais rien dire, histoire de rester polie jusqu’au bout. »

    Elle jeta un dernier regard froid dans la direction de l’usurpateur et s’exclama :

    « Sur ce, j’ai d’autres CHATS à fouetter. »

    Un sourire aurait été exquis : cruel, sans scrupule. Mais ce n’est pas le genre de Chloé, vraiment absolument pas. Elle se contenta de regarder le sol, une dernière fois, et de remonter la pente d’herbe dans la direction du château. Elle est à cran, très en colère. Le moment aurait été venu pour une petite discussion avec Amber, Fred ou encore… ce cher Gregory. Mais sont-ils là ? Est-il préférable de restée seule ? Ce sera au feeling. Rien n’est certain. Une seule chose est sûre : désormais, Chloé sera sur ses gardes. Ce genre d’évènements ne doit plus se reproduire. Il en va de sa survie, de sa vie.

_________________



Dernière édition par Chloé Petrelli le Sam 13 Aoû - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Maison : Gryffondor
Prue Dubois
Batteuse & Préfète en chef | Gryffondor
Batteuse & Préfète en chef | Gryffondor



Papiers s'vouplait !
Pense (ou pas) bête:

MessageSujet: Re: Et que l'air m'emporte |LIBRE| Sam 13 Aoû - 17:24

C'était vrai qu'au début, Prue avait eut du mal. Car de ce que lui avait raconté ses parents adoptifs, évidemment la même chose que ce que la mère de Chloé avait raconté à sa fille, Prue avait eut peur. Elle ne voulait pas croire à l'innocence de Chris. Elle avait faillit lui lancer un couteau de cuisine, horrifiée et effrayée. Mais elle s'était vite calmée par la suite. Elle avait réfléchit et suivit son instinct. Si il ne lui avait pas fait de mal c'était parce qu'il ne lui voulait aucun mal. Sinon, il ne serait pas gêné. Et puis, il aurait très bien pu la laisser se faire tuer ce soir là. Il avait toujours était là pour les grosses crises de larmes et de chagrins. Toujours présent pour la consoler. Bien qu'on aurait pu croire, comme Chloé, que chris aurait manipulé Prue. Mais ce n'était pas le cas. Car la blonde avait eut Audrey en face d'elle, il y avait un an. Et cette femme avait été décrite par la famille Dubois comme folle. Ils avaient pensé qu'elle était morte mais la blonde avait prouvé le contraire. Chris avait même combattu contre Audrey, ce jour-là, pour protéger Prue. Il avait été blessé gravement mais elle avait su le soigner, en larmes ...

Chris n'avait pas manipulé Prue. Il disait la vérité mais à part Patty, qui était morte, personne ne pouvait prouver les dires du jeune homme. Même pas Peter mais ce dernier suivait son coeur en croyant à l'innocence de son ami. Car il connaissait comment était Audrey. Elle l'avait manipulé à son avantage, servant de sorts et de belles paroles, et aussi de la relation Patty Jack pour rendre fou de rage Chris. Il ne disait pas de mensonge et n'avait pas enrôlé Prue. Surtout qu'après avoir lui avoir tout raconté, Prue avait eu une vision voyant le jeune homme souffrir, se tenant l'avant-bras où il avait eut la marque des ténèbres. Il avait l'air de ne pas vouloir l'avoir. Il semblait lutter contre un maléfice. A ce moment-là de la vision, Audrey était passé près de lui, le frôlant la tête avec sa main, semblant rire de la situation … Il était en son contrôle et il ne pouvait rien y faire …

Chris avait vu mourir Jack puis Patty, l'un après l'autre sans pouvoir faire quelque chose. Ces scènes l'ont marqué à vie. C'était d'une façon horrible. Il se souviendrait toujours du regard de son meilleur ami, tombant à genoux sur le sol après plusieurs coups de couteau dans le dos … La pseudo trahison de Chris mais il était manipulé. Les larmes n'avaient cessé de couler, ce soir là. Heureusement, Audrey changea à la dernière minute, voyant son plan tomber à l'eau. N'étant plus sous le contrôle de la brune, Chris accourut vers la dernière survivante de la famille. La petite Prue qui se cachait derrière le canapé, pleurant à chaudes larmes pendant que Rosa était embarqué par Voldemort. Audrey se battait contre les mangemorts que le maître des ténèbres avaient laissé pour finir le travail … Elle les tua tous puis s'enfuit, voyant sa trahison envers son maître.

Chris, lui, s'était transformé en chat pour rassurer l'enfant puis l'emmena dehors avant que le manoir explose. Les Dubois étaient arrivés par la suite, les trouvant devant les ruines du manoir …

Chloé pouvait ne pas comprendre. Elle ne savait pas toute la vérité. Elle ne savait pas de quoi Audrey était capable. Elle avait le droit d'être en colère mais Prue en avait mal. Chris disait la vérité, elle disait aussi ce qui était juste … Il n'était pas mauvais, il avait été manipulé. Prue laissa couler une larme sur sa joue. Son amie était butée et le restera. Chris le sentait. Il n'arrivera pas à clamer son innocence. La mère de Chloé était tout pour elle et elle la croyait. Et cela était normal. Elle avait raison de croire sa mère. Car Marge ne savait pas tout. Elle n'était pas là quand Patty et Jack étaient morts. Chris avait été témoin impuissant devant un tel désastre. Et cela restera gravé à jamais dans son esprit …


-Chloé … Je suis pas … naïve …

Parler ainsi de Severus, ce n'était pas préférable envers Chloé. Chris le comprit très durement. En même temps, il n'avait jamais aimé le gros pif. Rogue avait toujours été pour la bande de Jack, un crétin de première, méchant et cruel. Même Peter pensait pareil de Severus.
Rogue avoir des principes ? Même Prue fit tourner ses yeux. Le monstre c'était Rogue pas Chris. Le jeune homme n'était pas du côté des méchants lui ! Prue voulait le répliquer assez fort, en colère mais se retint. Elle ne voulait envenimer la situation plus qu'elle ne l'était. Tout comme le sujet sur la mère de Chloé.
Chris s'était tut, embêté. Elle ne voulait pas le croire, croire en la vérité. Mais il savait que tout allait éclater un jour …
Elle dit « pervers » et Prue eut un regard étrange. Bon ok, il la suivait partout mais pas vraiment partout … Mais bon, elle devait avouer que cela faisait un peu pervers. Elle rougit malgré elle. Rosa et Chloé avaient sans doute un peu raison.
Pour Chris, il resta neutre. Il savait que c'était dans l'ensemble vrai pour des yeux extérieurs mais lui, il savait qu'il n'était pas comme ça. Quoique ces temps-ci … Prue avait bien grandit. Il s'étouffa presque pour s'auto-corriger. Il avait était bien élevé et savait que ce n'était pas bien de faire ce genre de choses … Il était là pour protéger Prue, pas pour autre chose.

Heureusement, Prue calma son coeur de l'angoisse qui l'avait prit. Son amie, malgré tout, accepta de garder le secret. Mais elle rajouta qu'elle ne voulait plus que Chris soit dans les parages quand elles se voient. La blonde eut un pâle sourire, acceptant la demande. Les larmes se mirent à couler en fixant son amie tourner les talons et s'en aller. La blonde avait l'impression d'avoir perdu quelque chose. Maintenant, elle se dit qu'elle avait raison de vouloir garder ça secret. Elle avait peur des réactions et elle avait été servit …


-Elle comprendra un jour. Sèche moi ces vilaines larmes et va rejoindre les autres. Tu as manqué le début.
-Tant pis …
-Il était mieux de lui en parler. Ne t'en veux surtout pas … Je ferais en sorte de ne pas être dans les parages quand vous vous parlerez.


Il leva la tête vers Prue avant de se frotter doucement à sa jambe, pour la rassurer puis partit, la laissant reprendre ses esprits et se mettre enfin à l'entraînement de quidditch … Son équipe l'attendait. Elle avait essuyé ses larmes en vitesse.

_________________

()La Folie Est Un État D'Esprit()
Prend moi pour une folle, t'inquiètes, je le suis vraiment !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et que l'air m'emporte |LIBRE|

Revenir en haut Aller en bas

Et que l'air m'emporte |LIBRE|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HarryPotter-Hogwart2 :: Poudlard :: Terrain de Quidditch-